Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bouygues Telecom lance la construction de plus d'une centaine de datacenters 5G en France

La société marseillaise TPF Ingénierie a été retenue par Bouygues Telecom pour son expertise en étude, conception, réalisation et maintenance de centres de données. Le contrat-cadre, réparti entre plusieurs sociétés d’ingénierie, prévoit un développement sur trois ans de plus d’une centaine de sites en France.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bouygues Telecom lance la construction de plus d'une centaine de datacenters 5G en France
TPF Ingénierie a déjà en cours une étude de faisabilité de datacenter 5G à Marseille pour Bouygues Télécom. © Jean-Christophe Barla

Se présentant comme un "opérateur global d’ingénierie" en bâtiment, infrastructures, eau et environnement et sûreté/nouvelles technologies, TPF Ingénierie a officialisé le 8 novembre 2019 son obtention d'une partie d’un contrat-cadre sur trois ans pour étudier, concevoir et réaliser plusieurs datacenters en France en vue du déploiement de la 5G par Bouygues Télécom.

 

Plus d'une centaine de datacenters prévus

Plus d’une centaine de sites doivent être construits ou aménagés et seul un "petit nombre" d’entreprises aurait été sélectionné pour les mettre en œuvre. Le contrat prévoit l’édification d’immeubles dédiés sur des terrains vierges, l’intégration de datacenters dans des bâtiments existants ou des solutions modulaires. "Nous avons entamé les premières études en septembre dans plusieurs régions dont l’aire marseillaise", explique le président de TPF Ingénierie, William Meynard.

 

A ses yeux, l’entreprise a été sélectionnée en raison de sa présence nationale (8 directions régionales) et de quelques références de taille comme le futur supercalculateur de Météo France à Toulouse (maîtrise d’œuvre des travaux d’infrastructure) pour lequel elle a installé et renouvelé tous les calculateurs depuis 1991, le Centre de surveillance de la sécurité de Galileo à Saint-Germain-en-Laye pour le Ministère des Armées (conception, réalisation, maintenance en joint-venture avec SPIE) et le Centre de calculs du bâtiment N2 à Palaiseau pour l’ONERA (assistance à maîtrise d’ouvrage). L’entreprise est également intervenue sur les centres de données de Monaco Télécom ou du groupe BPCE.

 


Pierre Biller et William Meynard, lors de l'annonce du contrat

 

Double défi pour TPF Ingénierie

"Pour Bouygues Télécom, le projet consiste, à partir de baies installées, à développer des centres de proximité et de superficies variables sur plusieurs zones du territoire, le long du parcours de la fibre", précise Pierre Biller, directeur général en charge des ressources humaines et de l’organisation de la production, qui fait l'interface avec l'opérateur télécom et gère le suivi du projet.

 

"Pour une agglomération, il pourra donc y en avoir plusieurs de configurations variées. Bouygues Télécom choisit les sites urbains ou extra-urbains et nous devons étudier la faisabilité et la compatibilité avec l’intégration technique nécessaire, poursuit Pierre Biller. Notre challenge est d’une part, d’assurer une sécurité et une fiabilité maximales de fonctionnement, d’autre part, d’éviter tout type de nuisances, bruit, chaleur, sur l’environnement du site et les riverains."

 

TPF Ingénierie évoque un "contrat significatif" pour son activité, sans dévoiler ni le montant minimum qu’elle en espère, ni le nombre de centres à concrétiser. "Une trentaine de nos collaborateurs y sera dédiée sur l’ensemble du territoire" assure William Meynard. Des compétences supplémentaires pourraient être recrutées, en fonction des besoins particuliers d’une zone à équiper. Filiale française d’un groupe de 4200 collaborateurs présent dans 58 pays pour un chiffre d’affaires de 235 millions d’euros, TPF Ingénierie emploie en France 500 personnes pour un chiffre d’affaires 2018 de 48 millions d’euros.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media