Boxtal (ex Envoimoinscher.com) lève 7 millions d’euros pour aider les pros à externaliser leurs livraisons

Dans la bataille des start-up françaises de la livraison, Boxtal marque un point : la start-up vient de boucler sa deuxième levée de fonds, d’un montant de 7 millions d’euros.

Partager
Boxtal (ex Envoimoinscher.com) lève 7 millions d’euros pour aider les pros à externaliser leurs livraisons

Deliver.ee, Cubyn, Stuart, YouOrder… les start-up se bousculent sur le marché de la livraison, comme en témoigne notre liste des 70 pépites de la mobilité. Les jeunes pousses tentent de récolter partenariats et financements pour tirer leur épingle du jeu. Dans cette bataille, Boxtal (ex Envoimoinscher.com) marque des points : elle vient de boucler son deuxième tour de table.

Après une première levée de 2,6 millions d’euros il y a trois ans, elle vient de récolter 7 millions d’euros auprès d’Idinvest Partners, Ecomobility Ventures (regroupant la SNCF, Orange, Total, Air Liquide et Michelin) et CapHorn Invest. Les investisseurs historiques de l'entreprise, comme le PDG de Sarenza.com, Stéphane Treppoz, lui ont renouvelé leur confiance. La société créée en 2009 compte embaucher 30 personnes dans les prochains mois pour passer à 80 salariés.

cap sur l'espagne, après la France

Boxtal, plate-forme de livraison de colis multi-transporteurs, va ainsi pouvoir poursuivre son développement en Europe. Elle est présente en Espagne depuis le mois d’octobre 2016, et envisage des lancements dans d’autres pays dans les prochains mois.

Contrairement à la plupart de ses concurrents, Boxtal gère à la fois le premier et le dernier kilomètre. Ses clients peuvent donc suivre leurs envois (d'un gramme à plusieurs tonnes) dans une interface unique. Les entreprises lui sous-traitent la livraison de leur colis : la start-up se charge de trouver le transporteur le plus adéquat et le moins cher parmi ses partenaires (17 sociétés collaborent avec elle, comme La Poste, Relais Colis, Mondial Relay, Fedex, UPS, DHL, TNT, Deliveree...). Boxtal dit travailler avec 170 000 clients dont 5000 e-commerçants et a déjà envoyé 3 millions de paquets.


Pour aller plus loin, la start-up va miser sur la R&D, pour améliorer sa plate-forme technologique, et veut multiplier des partenariats avec les grands acteurs du e-commerce. Elle travaille déjà avec Prestashop, Amazon ou encore Cdiscount.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS