Bpifrance acte sa métamorphose en fintech à destination des entrepreneurs, TPE et PME

Bpifrance renforce sa transformation numérique pour devenir une "super fintech". La banque publique lance des offres d'abonnement pour que les entrepreneurs ou les petites entreprises puissent suivre leur trésorerie, accéder à des services bancaires, et bénéficier de divers services et accompagnement proposés par Bpifrance pour leur gestion de trésorerie, leur transition environnementale ou même leur sécurité informatique.

Partager
Bpifrance acte sa métamorphose en fintech à destination des entrepreneurs, TPE et PME

Bpifrance mise sur la numérisation de son fonctionnement pour renforcer son positionnement de banque en ligne pour les entrepreneurs, PME et TPE. Un positionnement qu'elle complète avec une offre d'accompagnement et de services afin de séduire au mieux les professionnels puisque la formule d'abonnement, englobant tous ces services, est à 10 euros par mois pour les entrepreneurs et à 30 euros pour les entreprises. L'offre est sans engagement.

Différentes offres de prêts accessibles en ligne

Hier Bpifrance avait un espace client traditionnel de suivi des demandes des clients et des partenaires sans aspect bancarisé. Aujourd'hui elle propose un espace bancaire 100% sécurisé sur lequel il est possible de réaliser les taches de gestion traditionnelles d'un service bancaire (visualiser les encours, récupérer des documents et réaliser des opérations de gestion) ainsi qu'accéder à une offre d'accompagnement, découpée selon les métiers de Bpifrance, et à différents services.

Les quatre types de prêts proposés par la banque publique aux petites entreprises sur l'ensemble du territoire sont accessibles directement via la plateforme en ligne Bpifrance Flash. Cela comprend, les prêts d'honneur distribués par 3 réseaux d’accompagnement qui sont à destination des créateurs d'entreprises. Au global, 24000 de ces prêts à taux zéro pour un montant de 160 millions d'euros ont été versés. Le crédit digital a permis de distribuer des petits prêts aux TPE et PME pendant la crise du Covid et a été complété par les prêt rebond et prêt relance.

Depuis peu, deux autres prêts nationaux financés par le fonds de garanti national doté par l'Etat sont proposés : le prêt de transformation numérique pour la numérisation des TPE et PME ainsi que le prêt action climat.

Des services et un accompagnement à la carte

Au niveau des services, Bpifrance veut proposer un accompagnement autour de la transition écologique avec des outils pour réaliser un bilan carbone ; accompagner les entreprises sur la gestion de l'argent avec un service d'agrégation de comptes, des formations, de l'accompagnement ; les aider côté cybersécurité avec des formations, des diagnostiques et des diagnostiques actions à venir (qui consiste à mettre en place des actions suite au diagnostic). Des espaces sécurisés personnalisés sont proposés aux clients avec des offres qui dépendent de la maturité de l'entreprise.

Certains de ces services reposent sur des start-up partenaires comme Greenly pour le bilan carbone, Agicap et iPaidThat pour la gestion de trésorerie. Mais autour, "tout le cœur de la proposition est l'accompagnement de Bpifrance et l'ensemble des propositions de valeur des différents métiers", clame Mathieu Heslouin, CDO chez Bpifrance.

Le numérique, moteur de la transformation

"Cette simplification c'est aussi la puissance de notre trajectoire digitale", déclare Mathieu Heslouin. Effectivement, pour en arriver à cette offre la banque publique d'investissement a largement investit dans la numérisation de son infrastructure et de son fonctionnement. Pour en arriver là, il a fallu multiplier par 2 le budget de la DSI, par 8 le budget du digital et part 12 celui de la cybersécurité. Et recruter de nombreuses personnes en interne, mais également faire appel à des prestataires. Au total, l'équipe Bpifrance.io, soit la "communauté tech" de Bpifrance, compte 1600 personnes et 80 recrutements sont à prévoir sur l'année à venir.

Au niveau de la numérisation, Bpifrance explique avoir mis en place une architecture plus modulaire. "Une transformation profonde a été entreprise pour avoir une architecture composable, explique Lionel Chaine, directeur des systèmes d'informations chez Bpifrance. Aujourd'hui 67 composants sont proposés dans le système d'informations aux services des offres" de Bpifrance. Il est plus facile d'assembler un composant déjà tout prêt pour lancer un nouveau service d'où cette volonté lors de l'accélération de la numérisation des systèmes.

Bpifrance a également déployé un nouveau système bancaire de base ou 'Core Banking' qui au cœur de cette transformation en fintech. Celui-ci repose sur l'architecture Vault de Thought Machine, une société londonienne qui a été sélectionnée parce qu'elle est "très avancée sur le Core Banking endless avec une architecture composable, ce qui correspond au cœur de notre métamorphose", explique Lionel Chaine. La solution de Thought Machine permet aussi d'être en temps réel et de produire des smart contracts très rapidement. "Maintenant 10 minutes suffisent pour attribuer les petites subventions contre 800 minutes avant", résume le directeur général de Bpifrance Nicolas Dufourcq.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS