Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bpifrance annonce une enveloppe de 100 millions d’euros dédiée aux fintech

Bpifrance, qui compte une douzaine de fintech à son portefeuille, souhaite amplifier son action d’accompagnement en fonds propres des entreprises du secteur. Elle prévoit une nouvelle enveloppe de 100 millions d’euros via ses fonds Digital Venture et Large Venture.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bpifrance annonce une enveloppe de 100 millions d’euros dédiée aux fintech
Bpifrance annonce une enveloppe de 100 millions d’euros dédiée aux fintech

Alors que les fintech britanniques, comme Checkout et Rapyd, lèvent dès ce début d’année des montants record, l’écosystème français a montré sa résilience en 2020 en matière de financement, avec près de 830 millions d'euros levés par la fintech française. Bpifrance annonce ce 20 janvier une enveloppe de 100 millions d’euros au travers de ses fonds Digital Venture et Large Venture.

Elle vise à accompagner des entrepreneurs français porteurs de projets ambitieux dans les fintech proposant des solutions de services bancaires, assurance, projets blockchain ou encore gestion des risques, qu’ils ciblent les institutions financières, les entreprises ou les particuliers. "Une attention particulière sera portée aux opérations early stage", explique Bpifrance dans un communiqué. Ce continuum de financement sera complété par des actions d’accompagnement opérationnel via Bpifrance le Hub.

Une hausse de la demande dans un contexte inédit
Le contexte est particulièrement propice au déploiement de solutions visant à accélérer la digitalisation de process et d’usages. L’explosion de la demande des services en ligne mais aussi les évolutions réglementaires récentes ont généré de profonds bouleversements dans l’écosystème des services financiers. Transformation de la relation client, automatisation de infrastructures de gestion ou enrichissement des modèles prédictifs des banques, des assureurs ou des asset managers, "le secteur connaît ainsi une forte croissance, notamment en France, où depuis 2012, les montants investis enregistrent une hausse annuelle de 74% en moyenne", constate Bpifrance.

L’objectif est donc de favoriser l’émergence de fintech qui adressent de manière ciblée tous les maillons de la chaîne de valeur, mais aussi de leur assurer une solidité financière pour mobiliser "des fonds propres pour s’adapter aux fortes contraintes règlementaires auxquelles elles peuvent être assujetties", ajoute Paul-François Fournier, Directeur exécutif Innovation de Bpifrance.

Des tickets supérieurs à 10 millions d’euros
Le fonds Digital Venture est doté d’une capacité d’investissement de 700 millions d’euros et investit de l’amorçage à la Série B, sur des levées allant de 1 à 25 millions d’euros pour des tickets allant jusqu’à 10 millions d’euros. Depuis 2011, le fonds a investi dans plus de 90 entreprises du numérique parmi lesquelles Garantme, Famoco, Acinq ou CaptainContrat. Le fonds Large Venture, doté d’une capacité de 1,75 milliard d’euros, investit des tickets supérieurs à 10 millions d’euros dans des opérations multisectorielles supérieures à 20 millions d’euros. Il a investi dans Younited Credit, Swile, Ibanfirst ou encore Payfit.

En 2020, cinq nouveaux investissements ont ainsi été réalisés dans ce secteur par les fonds Digital Venture et Large Venture. Pixpay, Memo Bank, Swan, Ibanfirst et Swile. Le fonds Digital Venture a par ailleurs annoncé ce 20 janvier accompagner la levée de fonds de la Fintech SIS ID, solution collaborative de lutte contre la fraude au virement en France.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media