Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Brain Power" utilise les Google Glass pour aider les enfants autistes à communiquer

Vu ailleurs Un peu comme le projet "Look at me" développé par Samsung, une start-up met à profit la technologie pour aider les enfants autistes à communiquer avec leurs proches. "Bran Power" a pour cela utilisé les lunettes à réalité augmentée Google Glass.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Brain Power utilise les Google Glass pour aider les enfants autistes à communiquer
"Brain Power" utilise les Google Glass pour aider les enfants autistes à communiquer © Brain Power

Les Google Glass, un gadget sans utilité ? Le professeur Ned T Sahin est loin de partager cet avis. Chercheur spécialisé dans les neurosciences, il a fondé il y a deux ans la start-up Brain Power pour développer l’usage des lunettes connectées au service des enfants autistes.

 

"Avec ma femme, nous sommes partis pendant un an. Nous avons visité 23 pays. J’ai beaucoup réfléchi pendant cette période. En revenant, nous nous sommes installés à Boston et j’ai assisté à un symposium sur l’autisme organisé au MIT. Pendant la conférence, je portais des Google Glass. C’est à cet instant que j’ai réalisé qu’elles pouvaient constituer un excellent outil pour les enfants autistes, qui peinent à créer un contact visuel", raconte-il, les Google Glass sur le nez, lors d’une interview accordée à l’occasion de la conférence EmTech.

 

des lunettes connectées pour s'ouvrir au monde

 

D’après ce neuroscientifique, les Google Glass sont beaucoup plus pertinentes qu’une application sur mobile ou sur tablette parce qu’elles permettent d’engager l’enfant avec son environnement. "Avec une tablette, l’enfant va rester concentré sur l’écran et se renfermer", note-t-il. Il décide donc de modifier les Google Glass en ajoutant un module supplémentaire doté d’un processeur et une partie logicielle spécifique pour donner plus de flexibilité à l’outil. "Cela nous permet de traiter plus de données en temps réel et de les chiffrer. En fait, nous voyons les Google Glass comme un simple ordinateur pour, ensuite, développer les fonctionnalités de notre choix", résume-t-il.

 

Lire la suite de l'article sur le site d'Industrie et Technologie

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale