Brésil 2014 : la France, première nation à bénéficier de l'arbitrage vidéo en Coupe du monde de football

Les sept caméras haute vitesse braquées sur le but ont permis de valider le deuxième but de la France contre le Honduras lors du premier match de groupe des Bleus dimanche 15 juin. Ce système, utilisé pour la première fois en Coupe du monde, a ainsi permis de confirmer que la balle avait bien franchi la ligne intégralement.

Partager
Brésil 2014 : la France, première nation à bénéficier de l'arbitrage vidéo en Coupe du monde de football

Première victoire pour la France... et pour la "Goal-Line Technology". Utilisé pour la première fois en Coupe du monde de football, le système de sept caméras braquées sur chacune des cages des stades du Mondial au Brésil a permis de valider le deuxième but des Bleus contre le Honduras lors du premier match du groupe E ce dimanche 15 juin.

Le révélateur de buts par arbitrage vidéo, comment ça marche ?

Peu évident sur les premières images

A la 48e minute de jeu, Karim Benzema reprend de volée un ballon transmis par Yohan Cabaye. La balle heurte alors le montant droit, repasse devant le but, puis est involontairement déviée par le gardien du Honduras qui tente d'empêcher l'irréparable dans un dernier geste. S'en suit un moment de brève confusion : Karim Benzema se tourne vers l'arbitre, prévenu par sa montre que la balle a bien franchi la ligne et qui valide donc le but. Une décision peu évidente quand on voit les premières images filmées par les caméras de diffusion.

Ci-dessous, les images montrées à la suite du but et qui permettent de confirmer que la balle a bel et bien franchi la ligne intégralement.

Alors que sur Twitter, certains - comme le journaliste britannique Richard Keys - contestaient tout de même cette décision remettant en cause la fiabilité de la technologie utilisée, une vidéo prise sous un autre angle de caméra a finalement mis tout le monde d'accord. Sur son compte officiel, le ballon a d'ailleurs lui-même confirmé qu'il était bien entré dans le but !

Julien Bonnet

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS