Brésil 2014 : une application "made in France" pour rester connecté au Mondial

Cinquième épisode de notre série consacrée aux innovations technologoqiues utilisées lors du mondial 2014. La PME française Netco Sports a développé une application pour smartphones et tablettes associant plusieurs services : la vidéo en direct et à la demande avec choix de la caméra utilisée pour voir et revoir des séquences de match, l'intégration des réseaux sociaux pour réagir à tout moment et des flux d'informations et de statistiques. Cette plate-forme a été retenue par la FIFA pour alimenter quelques 26 chaînes de télévision à travers le monde afin de proposer ces contenus pour "second écran".

Partager
Brésil 2014 : une application

Une application mobile et "made in France" déjà sacrée championne du monde. La fédération internationale de football, la FIFA, a en effet retenu la plate-forme développée par Netco Sports, une start-up basée à Paris, pour alimenter en contenus pour "second écran" 26 chaînes de télévision qui diffuseront les matchs de la Coupe du monde 2014.

Une deuxième dimension pour le sport-canapé

Concrètement, les téléspectateurs pourront profiter de nombreux contenus additionnels en téléchargeant une application dédiée ou intégrée à celle de la chaîne de télévison, Bein Sports pour la France (qui diffusera la compétition en parallèle de TF1) mais aussi l'allemand ARD, la RTBF belge ou encore la TSR suisse.

Netco Sports a en effet réuni plusieurs services sur une même plate-forme : la vidéo en direct et à la demande avec choix de la caméra utilisée pour voir et revoir des séquences de match, l'intégration des réseaux sociaux pour réagir à tout moment et des flux d'informations et de statistiques. Des contenus déjà proposés aux abonnés de Canal+ amateurs de la Ligue 1 et qui peuvent en profiter depus le début de la saison 2013-2014 à travers l'application "Canal Football App".

Un développement en commun avec le géant mondial de la diffusion de sports

Derrière cette idée, un petit exploit technique pour la PME créée en 2009 : il faut en effet être capable de gérer une impressionnante quantité de données ce qui nécessite une capacité de calcul phénomènale pour agréger l'information et la retransmettre aux différentes chaînes de télévision.

La technologie a été développée pendant deux ans en collaboration avec le champion mondial de la diffusion de sports à la télévision, une société belge, comme l'expliquait Jean-Sébastien Cruz, fondateur et patron de Netco Sports, dans une interview accordée à BFM Business en avril dernier. "Il a fallu un capitaine d'industrie pour nous aider et pour qu'une petite start-up comme nous puisse monter dans les valises de la Coupe du monde", résumait-il.

Grâce à ce concept déjà étendu à d'autres disciplines comme le sport automobile, Netco Sports va monter en puissance en passant de 3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013 à une prévision de 6 millions cette année, puis 10 en 2015, un an avant l'Euro de football qui aura lieu en France.

Julien Bonnet

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS