Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Brightpearl lève 33 millions de dollars, l’éditeur britannique de logiciels Sage au capital

Levée de fonds Sage investit en tant qu’actionnaire minoritaire au capital de Brightpear, société britannique spécialisée dans les suites logicielles dédiée au retail.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Brightpearl lève 33 millions de dollars, l’éditeur britannique de logiciels Sage au capital
1233620 ACHAT INTERNET United States of America Knostpix/Fotolia

La start-up britannique Brightpearl a annoncé le 24 décembre 2020 avoir bouclé un tour de table de 33 millions de dollars en série C dirigé par l’éditeur de progiciels Sage. A cette occasion, la société britannique investit 23 millions de dollars dans la jeune pousse, également accompagnée par Cipio Partners, Notion Capital et Verdane, chacun à hauteur de 10 millions de dollars.

"Sage et Brightpearl aideront les clients du retail et de l’e-commerce à tirer parti des meilleures solutions cloud de financement de gestion de la vente au détail, en les accompagnant dans leur parcours en ligne", expliquent les partenaires dans un communiqué. La levée doit permettre à la start-up d’accélérer sa présence au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Basée à Bristol, Brightpearl dispose également des bureaux à Austin, au Texas.

+75% de clients au dernier trimestre 2020
Fondée en 2007 au Royaume-Uni et dirigée par Derek O’Carroll, Brightpearl a mis au point une plateforme de gestion automatisée dédiée aux professionnels du commerce : gestion financière, CRM (Customer Relationship Management), de traitement et d’exécution des commandes, de gestion des achats et des fournisseurs, et d’outils de gestion de stock et d’inventaires, et enfin de solutions logistiques. Elle propose une digitalisation de l’ensemble des opérations de back-office via une offre cloud. 

La start-up, qui a noué des partenariats avec les grandes plateformes e-commerce comme Shopify, eBay et Amazon, affirme avoir enregistré une augmentation du nombre de ses clients de 75% au dernier trimestre 2020.

Troisième éditeur européen de progiciel en Europe, Sage a déjà investi dans des applications logicielles cloud complémentaires. Cette prise de participation minoritaire, qui s’accompagne d’une place au conseil d’administration de la start-up britannique, doit lui permettre de muscler son offre auprès de ses clients retailers en phase d’accélération de leur transformation digitale.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media