Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bringg lève 30 millions de dollars pour sa solution cloud d'optimisation de livraison en temps réel

Levée de fonds La start-up Bringg annonce une levée de fonds de 30 millions de dollars pour développer sa solution d’orchestration des livraisons. L’outil a déjà été adopté par Walmart, McDonald’s ou encore Coca-Cola, qui avait investi dans la jeune pousse il y a trois ans.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bringg lève 30 millions de dollars pour sa solution cloud d'optimisation de livraison en temps réel
Bringg lève 30 millions de dollars pour sa solution cloud d'optimisation de livraison en temps réel © Bringg

La jeune pousse Bringg a annoncé le 7 avril une levée de fonds de 30 millions de dollars pour déployer sa plate-forme logistique de livraison. Mené par Viola Growth, ce tour de table en série D réuni aussi Next47, Salesforce, OG Tech Ventures et GLP, partenaires historiques de Bringg. Une nouvelle opération qui porte son financement total à environ 83 millions de dollars, et qui la valoriserait, selon PitchBook, à 214,7 millions de dollars..

Orchestrer les commandes

Créée à Tel Aviv en 2013 par Lior Sion (ancien directeur R&D de Get, surnommé le "Uber israélien") et l’entrepreneur Raanan Cohen, Bringg s’est spécialisée dans la gestion de la livraison de bout en bout, de l'attribution de la commande jusqu'à la livraison, en passant par le suivi en temps réel. Sa solution SaaS utilise s'appuie sur du machine learning pour analyser les stocks disponibles et synchroniser cette offre avec la demande, c’est-à-dire les commandes réalisées sur les plates-formes e-commerce. Elle connecte ces données avec les services de livraison des retailers ou des flottes tierces.

C’est d’ailleurs l’un de ses atouts : son interface cherche le scénario de livraison le plus optimisé en interconnectant en temps réel l’ensemble des partenaires d’une entreprise. La solution propose également un tableau de bord pour mesurer les performances de ses clients. La société a par ailleurs lancé une plate-forme destinée aux petites et moyennes entreprises, baptisée BringgNow. Si le logiciel prend en charge l’ensemble de la chaîne de valeur, l'expertise de Bringg se concentre sur la performance du dernier kilomètre. La solution est à la fois destinée aux petits commerçants, aux distributeurs et aux restaurateurs qui proposent un service de livraison à domicile. Le modèle économique repose sur une rémunération calculée en fonction des volumes de commandes.

Une arme anti-Amazon

Bringg a déjà convaincu Walmart, McDonald’s ou encore Coca-Cola, qui avait investi dans la société en 2017. Ce dernier utilise la solution pour gérer les ruptures de stock en connectant les entreprises qui doivent être réapprovisionnés avec le grossiste le plus proche. Bringg, qui est désormais basée à Chicago, se positionne en arme anti-Amazon. Cette nouvelle levée de fonds doit l'aider à déployer son outil auprès de plus de clients, grandes entreprises comme petits commerçants, et à renforcer ses effectifs.

Ce cycle de financement intervient dans un contexte où le secteur de la livraison et de la logistique est très sollicité. La demande e-commerce progresse fortement sur les denrées alimentaires suite à la pandémie de Covid-19. Comme le note très justement Matthew Cowan, General Partner chez Next47, "la livraison n'est plus un différenciateur commercial, mais un modèle logistique essentiel qui maintient les entreprises à flot". Bringg, qui explique que son activité a progressé de 24% sur la seule dernière semaine de mars, devra néanmoins pérenniser cette croissance au-delà de la crise actuelle sur un marché de la livraison particulièrement disputé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media