Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Build 2019] IA, collaboration massive... Le projet de Microsoft pour réinventer la bureautique

Vidéo Rien de plus banal que des outils de bureautique comme Word ou Excel, et pourtant... Microsoft ne stagne pas. Ses équipes ont mis au moins le Fluid Framework, une technologie qui réinvente le document Office pour le rendre multi-applications, collaboratif à très grande échelle, et augmenté par des services à base d'intelligence artificielle. Qu'il s'agisse de Word, Teams, Edge ou Outlook, l'IA se glisse partout pour fournir toujours plus de fonctionnalités et de services.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

IA, collaboration massive... Le projet de Microsoft pour réinventer la bureautique
Grâce au Fluid Framework, un même tableau peut être édité depuis Word et Teams, en temps réel.

Microsoft est le roi de la productivité en entreprise au travers de sa suite bureautique Office, mais il est défié en permanence sur ce terrain par Google avec sa G-Suite native du web. Les équipes de Microsoft ne sont pas restées sans réponse et cela fait des années que Word, Excel ou Powerpoint peuvent être utilisés via un navigateur. Pour autant, Office n'est pas connu comme un innovateur dans la productivité sur le web. Ou du moins ne l'était pas jusqu'ici.

 

Des documents d'un nouveau genre pour une nouvelle façon de travailler

A l'occasion de Build 2019, Microsoft a présenté le 6 mai le Fluid Framework, une nouvelle technologie pensée pour créer des expériences interactives et partagées sur le web. Il s'articule autour de trois éléments clés. D'abord un nouveau format de document découpé en composants distincts qui permet plus de flexibilité, notamment pour la collaboration en temps réel depuis des applications différentes.

 

Ensuite la possibilité de co-éditer un document sur le web ou dans une application "à une vitesse et une échelle jamais atteinte jusqu'ici". Lors de la démonstration, on a pu voir 9 fenêtres Word travailler en même temps. Enfin, l'intégration d'agents intelligents qui collaborent avec les utilisateurs pour faire de la traduction, chercher et trouver du contenu, suggérer des modification, vérifier la conformité, etc. Le framework sera ouvert aux développeurs et intégré à des applications comme Word, Teams ou Outlook. Le lancement des applications et du SDK aura lieu d'ici la fin de l'année.

 

 

Edge simplifie la collecte de données sur le web

Le navigateur web Edge, qui est en cours de refonte pour passer sur une base Chromium (ce qui est loin d'être une mince affaire), va aussi connaître son lot d'innovations. La plus intéressante est Collections, une fonctionnalité qui permet de sélectionner des éléments de diverses pages web et de les mettre de côté, puis de créer un document Word ou Excel à partir de tout ce qui a été récupéré. Côté rétrocompatibilité, il sera aussi désormais possible d'ouvrir un mode "Internet Explorer" directement dans un onglet d'Edge, comme pour un mode "navigation privée". De quoi simplifier l'utilisation de vieux intranets d'entreprise.

 

 

Des actions directement dans les mails depuis Outlook

Microsoft n'avance pas que sur le web. Il renforce aussi l'application Outlook mobile à l'aide d'une fonctionnalité de messages intégrant directement des actions, comme un bouton pour donner accès à un document ou valider une demande, le tout sans sortir de l'application. Par ailleurs, une nouvelle barre de recherche commune à Windows, Bing et toutes les applications Office 365 sera bientôt lancée pour simplifier l'accès des entreprises à leurs données. Et pour être vraiment plus productif, un outil baptisé MyAnalytics va permettre aux utilisateurs de se réserver du temps de concentration pour se plonger dans le travail sans être interrompu, notamment en bloquant les notifications d'applications comme Teams.

 

Teams talonne Slack de près

Du côté de Teams justement, on a appris lors de Build 2019 que l'application de chat par équipe est déjà utilisée par plus de 500 000 organisations... contre 600 000 pour Slack. Pas mal, quand on sait l'avance qu'a eu Slack sur le marché. Pour continuer à différencier Teams, Microsoft va y ajouter le sous-titrage de vidéos en temps réel, des fonds customisés pour les appels vidéos (qui remplacent automatiquement le vrai fond derrière la personne qui appelle, préservant sa vie privée), une fonctionnalité qui détecte automatiquement un tableau blanc, en améliore la visiblité et rend même les gens transparents lorsqu'ils passent devant, et un système de protection contre la perte de données.

 

 

Un nouveau compagnon dopé à l'IA pour Word

Dernière initiative à nous avoir interpellés : Ideas in Word, un éditeur dopé à l'intelligence artificielle qui fonctionne via le cloud. Il s'agit en quelque sorte d'un "Clippy" des temps modernes qui suggère automatiquement des modifications pour rendre un texte "plus concis, plus clair et plus inclusif". Il donne aussi des estimations de temps de lecture pour les longs documents, est capable d'extraire les points clé d'un document, et peut même décoder des acronymes obscurs à l'aide du Microsoft Graph. Ideas in Word sera disponible en version "preview" dans Word Online au cours du mois de juin.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale