Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Business Delivery, la nouvelle incursion de Bolt dans les livraisons alimentaires

Destiné à aider les commerçants à maintenir une activité durant le confinement, Bolt Business Delivery est une interface de mise en relation des entreprises et des coursiers. Ce service, qui permet à la plate-forme de mobilité de faire pivoter ses activités vers la livraison de courses à domicile dans un contexte d’augmentation de la demande, est désormais disponible à Paris.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Business Delivery, la nouvelle incursion de Bolt dans les livraisons alimentaires
Business Delivery, la nouvelle incursion de Bolt dans les livraisons alimentaires © Bolt

Bolt a annoncé le 2 avril le lancement à Paris de son nouveau service Business Delivery, qui met en relation entreprises et coursiers pour permettre aux commerçants de vendre des produits en livraison à domicile. Ce service de livraison "dans la journée, voire dans l'heure [...], explique Bolt, s’inscrit dans la démarche de soutien de Bolt face à l’épidémie de Covid-19, tant pour les professionnels que pour les particuliers".

Dans un contexte de fermeture des commerces et de besoins accrus en matière de livraison à domicile, ce service s’adresse "aux professionnels pour leur permettre une continuité d’activité […], explique Henri Capoul, directeur général de Bolt France. Bolt Delivery peut être utilisé par tous types d'entreprises, des restaurants aux supermarchés en passant par les petits commerces de proximité, qui ont besoin d'un service de livraison capable de couvrir de larges zones de livraison, de gérer les retours d'articles et de multiples points de dépôt". Cela ne se limite pas aux commerces alimentaires et peut aussi inclure par exemple les fleuristes.

Tracking et livraison sans contact

Les marchands s’inscrivent gratuitement et sur la plate-forme peuvent soumettre leurs commandes via un fichier CSV ou les saisir dans un formulaire. Les commandes peuvent être retirées immédiatement ou programmées pour être traitées dans les 48 heures. Lors du passage de la commande, les vendeurs reçoivent une estimation de prix. Une fois confirmée, Bolt envoie un coursier pour récupérer la commande à l'heure indiquée.

Une fonction de suivi en temps réel permet aux vendeurs et clients de vérifier l'état d'avancement de la commande. Le vendeur peut suivre en direct l'état de la commande sur l'application, et le client reçoit un SMS l'informant que sa livraison est en cours, ainsi que l'heure d'arrivée estimée et les coordonnées du coursier. Afin de garantir une livraison dans le respect des conditions sanitaires actuelles, "les vendeurs doivent spécifier dans l'application un lieu où le coursier peut laisser le colis afin qu’il ne soit jamais en contact direct avec le destinataire, précise Bolt. Il en va de même pour la collecte dans les restaurants, où les coursiers n'entrent pas en contact direct avec le personnel du restaurant".

Un nouveau positionnement à l'image d'Uber Eats

Paris est la dernière ville en date à bénéficier de ce service, déjà opérationnel dans d’autres pays comme l’Afrique du Sud et le Nigeria. En France, la start-up revendiquait en 2019 un million d'utilisateurs mensuels actifs et entre 18 et 19 000 d'entre eux réalisant au moins une course sur Bolt sur trois mois roulants. Un réseau qui connaît un ralentissement d’activité très important avec la crise sanitaire, et que Bolt souhaite désormais employer à la livraison de commandes.

L’entreprise estonienne, spécialisée historiquement dans les VTC et les trottinettes, s’est lancée il y a tout juste un an dans la livraison de repas à domicile. Une diversification qui la rapproche encore un peu plus d’Uber, et de son service Uber Eats, qui vient de s’allier à Carrefour pour livrer une partie des commandes passées auprès du distributeur. Bolt précise que néanmoins que son service est "permanent, et non une solution temporaire au regard de l'épidémie de coronavirus".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media