Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Business Table, le facilitateur de repas d’affaires, affiche ses ambitions

mis à jour le 23 juillet 2018 à 23H30
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Moins d'un an après sa levée de fonds de 7 millions d'euros fin 2017, où en est Business Table ? Créée en 2012, la plateforme qui propose aux entreprises de dématérialiser et simplifier la gestion de leurs repas d’affaires ou de leurs événements d’entreprises affiche ses ambitions.

Business Table, le facilitateur de repas d’affaires, affiche ses ambitions
Business Table, le facilitateur de repas d’affaires, affiche ses ambitions © Business Table

Alors qu’il s’agissait initialement d’une plateforme destinée à piloter les dépenses de loisirs, celle-ci s’est transformée en 2012 pour devenir Business Table et se focaliser sur les entreprises. Depuis, la plateforme propose aux professionnels de faciliter leurs repas d’affaires et autres événements d’entreprises, au processus encore très archaïque, en leur donnant accès à plus de 30 000 prestataires. Les clients peuvent alors piloter leurs dépenses, en dématérialiser la gestion et ainsi faire des économies de plus de 30%. 

 

Un espace personnel pour chaque collaborateur

Business Table compte actuellement plus de 500 clients, des entreprises comme Legrand, Orange, ou encore Estée Lauder. Une fois le contrat de collaboration signé, "L’entreprise s’engage à promouvoir l’offre auprès de tous ses collaborateurs", explique Benoît Poron, Directeur commercial chez Business table. Dès lors, chacun des membres de la société a accès à un espace personnel sur la plateforme et peut ainsi réserver, dans les restaurants partenaires, pour ses déjeuners d’affaires, dans le respect de la politique de dépense fixée préalablement par l’entreprise. Le collaborateur peut filtrer sa demande selon ses envies et sa localisation, des partenaires étant référencés dans toute la France. Ces derniers apprécient en effet de travailler via Business Table, le marché B to B leur assurant bien souvent des additions plus élevées.

 

Une économie de temps et d’argent

Ce système de réservation a plusieurs avantages pour les entreprises. Business Table permet, en effet, une économie de temps, pour le collaborateur qui peut réserver une table facilement via son ordinateur ou son smartphone, grâce à l’application, mais aussi pour la comptabilité qui ne reçoit pas de note de frais à traiter. En effet, le salarié n’a pas à avancer la somme du déjeuner, c’est Business Table qui reçoit la facture du prestataire et qui se charge, après cela, de facturer directement l’entreprise. Une économie non négligeable étant donné que “Le traitement d’une note de frais pour une entreprise peut aller jusqu’à 50 euros”, indique Benoît Poron.

L’entreprise gagne également en efficacité, puisque là où auparavant elle pouvait recevoir des notes de frais provenant de plus de 500 prestataires différents, désormais il n’y en a plus qu’un. La plateforme fournit également des factures conformes et non par service, comme c’est souvent le cas, ce qui simplifie la démarche de l’entreprise qui peut déduire plus facilement ce montant de sa déclaration mensuelle de TVA. Ces facteurs, en plus des réductions négociés par Business Table auprès des prestataires, peuvent faire économiser jusqu’à 30% aux sociétés clientes.

 

Un modèle en évolution

La plateforme, quant à elle, se rémunère grâce à des services fixes, facturés à l’entreprise. Une facture de positionnement est également demandée au prestataire. Ce business model, relativement simple, permet Business Table d'afficher 2 300 000 réservations effectuées depuis la création.

Benoît Poron a affirmé l’ambition pour la société de se développer en France et à l’international, pour accroître leur part de marché. La levée de fonds de 7 millions d'euros clôturée en octobre 2017 va les aider à démarcher de nouveaux prestataires et développer la typologie des prestations proposées, notamment en renforçant la partie événementiel. Toujours dans le but de toucher davantage de collaborateurs, le "La Fourchette des entreprises" a lancé, grâce à cette levée de fonds, une application smartphone, pour faciliter la réservation des utilisateurs en mobilité. Pour accélérer sa croissance et dépasser son stade des 100 000 utilisateurs, Business Table compte recruter 20 personnes supplémentaires. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale