Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Canon aime l'euro. La capital risque américain convalescent. Electronique : AMD s'allie à UMC. Le plan de repli d'Intel. Le crime organisé à la bourse de New-York ?...

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cette revue de presse est publiée avec un peu de retard, lié à quelques problèmes techniques... avec toutes nos excuses.

 

L'euro fait des heureux. Canon veut réduire ses coûts de distribution en Europe de 20%, soit 300 millions d'économies. Et il estime que son projet serait impossible à réaliser sans l'euro, rapporte le Financial Times . La monnaie unique et la tendance à l'harmonisation des prix vont faciliter la réduction du nombre de centres de distribution en Europe, affirme Canon. Le marché européen représente plus d'un quart des ventes de Canon.

Le capital risque américain est convalescent. Après cinq trimestres de décrue, le montant des investissements s'est stabilisé autour de 7 milliards de dollars. Au second trimestre 2000 - avant la crise- les investissements trimestriels en capital risque atteignaient 26,3 milliards de dollars, rappelle le Financial Times.

Electronique : AMD s'allie au taïwanais UMC pour contruire une unité de production à Singapour. Les deux partenaires prévoient de produire - à partir de 2005- des puces en technologie 0,065 micron sur des tranches de 300 mm. AMD compte sur ces capacités supplémentaires pour conquérir de nouvelles parts de marché face à un Intel, expliquent Les Echos.

Intel a un plan de repli : en cas d'échec de ses processeurs de nouvelle génération- la gamme Itanium, Intel travaille sur processeur intermédiaire, indiquent Les Echos, qui reprennent une information parue dans la presse américaine. Itanium, développé avec Hewlett-Packard, est un processeur d'architecture 64 bits, incompatible avec les Pentium 32 bits actuels, et qui doit concurrencer ceux d'IBM et Sun pour équiper les serveurs d'entreprise. Mais si le marché ne répond pas comme prévu, Intel prépare en grand secret une solution de rechange : un processeur qui assurerait la compatibilité 32-64 bits. Ce qui est déjà la voie choisie par AMD.

Le feuilleton de l'A400M continue : le lancement de l'avion de transport militaire européen est reporté en mars prochain, faute d'un engagement clair de l'Allemagne, annonce La Tribune. L'Allemagne a des difficultés politiques à boucler sa commande de 73 appareils.

Sulzer Medica, le n°1 européen des prothèses, a mis fin aux milliers de procès que lui intentaient des patients victimes de prothèses défectueuses. Mais il lui en coûte un milliard de dollars. Chaque patient recevra environ 200.000 dollars, précise le Financial Times.

Gemplus va réduire à nouveau ses effectifs. Le n°1 de la carte à puce pourrait annoncer demain un millier de suppressions d'emplois en France, affirment Les Echos. Gemplus, durement touché par le ralentissement sur le marché des télécoms mobiles (les cartes SIM), pourrait également annoncer des pertes pour l'année 2001.

Le principal actionnaire de Wimm-Bill-Dann, une société russe de produits laitiers et de jus de fruits qui prépare son introduction à la bourse de New-York, est un criminel. Gavril Yushvaev nomme les dirigeants de l'entreprise, dont certains, en particulier le président, sont soupçonnés d'avoir des liens avec le crime organisé. Ces renseignements utiles ne figurent pas dans un rapport secret du FBI, mais dans le prospectus officiel présentant l'entreprise aux futurs investisseurs. C'est dans le Financial Times.

A demain !