Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Captain Train signe avec l’Allemand HKX pour assoir son expansion européenne

La plate-forme de vente de billets de train en ligne Captain Train propose désormais les trajets de l’Allemand HKX pour compléter ceux de l’imposante Deutsche Bahn. Désormais présent sur tous les trajets allemands et italiens, le Français compte se développer encore en Europe de l’Ouest. Un moyen d’attirer aussi les voyageurs non-européens friands de trajets transfrontaliers.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Captain Train signe avec l’Allemand HKX pour assoir son expansion européenne
Captain Train signe avec l’Allemand HKX pour assoir son expansion européenne © Captain Train

Captain Train poursuit son expansion internationale via une coopération avec l’allemand HKX, opérateur de la ligne Hambourg - Cologne. La plate-forme française de vente de billets de train en ligne propose désormais 100% des trajets en train disponibles en Allemagne. Il vend en effet depuis 2012 ceux de la très majoritaire Deutsche Bahn. "Il y a deux autres opérateurs alternatifs en cours de création, mais ils sont déjà entrés en contact avec nous, raconte précise Jean-Daniel Guyot, président et fondateur. Notre plate-forme sert aussi à donner de la visibilité et un outil de distribution international à ce type de petits opérateurs qui n’en ont aucune."

 

La priorité : les réseaux denses en Europe de l’Ouest

Après avoir adopté la version anglo-saxonne de son  nom en septembre, Captain Train confirme avec HKX sa stratégie d’expansion européenne entamée en 2012. Déjà présent en Allemagne, mais aussi en Italie, il s’intéresse en priorité aux pays au réseau le plus dense en Europe de l’Ouest. "Nous nous concentrons sur la vente de billets pour des trajets internes aux pays, précise Jean-Daniel Guyot. En France, cela représente encore 95% des trajets. Mais il y a bel et bien un effet de bord. C’est la vente de trajets transfrontaliers, par exemple en associant un parcours IDTGV, un parcours Thalys et un parcours avec Deutsche Bahn. En fait, nous créons ces offres, car elles n’existaient pas." Et par ce biais, la jeune pousse française attire aussi des clients au-delà des frontières de l’Europe. Ces touristes représentent déjà 20% de la clientèle de Captain Train.

 

Un service attractif pour les clients non européens

Selon Jean-Daniel Guyot, ils ont souvent une grande méconnaissance des trains européens, voire du train tout court. Il raconte : "Pour un australien, par exemple, rien de ce qui nous parait naturel n’est acquis. La SNCF, ça ne leur dit rien. Et ils montent dans le train en disant qu’ils ont un Captain Train. Ils demandent s’il faut s’attacher, à combien de bagages ils ont droit, si on peut se déplacer dans le train…"

 

Et de fait, Captain Train porte une attention particulière à ces non-européens par le biais de son service clients. Ce dernier est non seulement installé au siège de l’entreprise mais n’est pas séparé des ingénieurs développeurs. Toutes les informations remontées par le service client permettent directement d’adapter la plate-forme technique aux besoins de ces derniers, même s’ils sont australiens.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale