Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Capteurs d’image : Sony frappé par un tremblement de terre au Japon pour la deuxième fois en un an

Une usine de capteurs d’image de Sony est touchée à nouveau par un tremblement de terre au Japon. De quoi affecter négativement cette activité même si le groupe japonais de l’électronique ne déplore aucun dégât matériel.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Capteurs d’image : Sony frappé par un tremblement de terre au Japon pour la deuxième fois en un an
Un capteur d'image Cmos de Sony.

Encore un coup dur pour Sony dans les capteurs d’image. Son usine de Kumamoto, au Japon, qui fabrique des imageurs pour les appareils photo et les caméras de vidéosurveillance, est touchée par le tremblement de terre d’une magnitude de 5,1 sur l’échelle de Richter qui a secoué la région le 31 août 2016. Si l’inspection ne relève aucun dégât matériel, l’arrêt de la production devrait affecter négativement la chaine logistique et les résultats du groupe japonais de l’électronique dans cette activité stratégique.

 

Fournisseur clé d'Apple et de Samsung

Selon Yole Développement, Sony détient la moitié de la production et 38% du marché des capteurs d’images Cmos (en incluant l’activité rachetée à Toshiba) dans le monde. Le groupe de Tokyo équipe un grand éventail de smartphones haut de gamme, dont les iPhone d’Apple et les Galaxy S7 de Samsung. Ses composants jouent le rôle d’œil électronique dans une grande variété d’équipements, des mobiles aux endoscopes médicaux, en passant par les caméras de vidéosurveillances, les appareils photo, les scanners ou encore les systèmes de vision automobiles.

 

Sony dispose de quatre usines de capteurs d’image, toutes au Japon. Mais son usine de Kumamoto constitue son principal site de production de modules caméra intégrant le capteur d’image, les lentilles et les composants électroniques associés. Une intégration sur laquelle le groupe a fait récemment le pari pour monter dans la chaine de valeur.

 

Perte de l'exclusivité du marché de l'iPhone 6S

C’est la deuxième fois que cette usine est frappée par un tremblement de terre depuis le début de l’année. Le précédent séisme, qui l’a touchée en avril 2016, a durement affecté la production et la chaine logistique. Incapable de fournir 100% des quantités réclamées par Apple, Sony a été contraint de partager le marché des modules caméra de l’iPhone 6S avec le coréen LG Inotek. C'est un coup dur même si son concurrent utilise des capteurs d'image Sony dans ses modules.

 

Sur l’exercice fiscal à clôturer en mars 2017, le groupe japonais s’attend ainsi à une perte d’exploitation de 40 milliards de yens, l’équivalent de 400 millions de dollars, dans sa division composants formée à plus de 50% par les capteurs d’images et modules caméra. Une situation due essentiellement au tremblement de terre d'avril 2016 et que les conséquences de ce nouveau seisme pourraient encore dégrader.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale