Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Carnet de santé numérique : huit millions de dossiers médicaux partagés ont été ouverts

Avec un lancement difficile en deux temps, le dossier médical partagé remonte en force. Huit millions de DMP sont désormais ouverts et le gouvernement espère atteindre la barre des 40 millions d'ici à 2022.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Carnet de santé numérique : huit millions de dossiers médicaux partagés ont été ouverts
Carnet de santé numérique : huit millions de dossiers médicaux partagés ont été ouverts © Pixabay/Rawpixel

La barre des huit millions de dossiers médicaux partagés (DMP) a été atteinte le 6 novembre 2019, selon le magazine Notre Temps. Ce chiffre a été multiplié par quatre en un an, depuis la relance du dispositif le 6 novembre 2018 à la demande de la Ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn. "Le DMP est progressivement en train d'entrer dans les mœurs et dans les pratiques", estime Nicolas Revel, le directeur général de la Caisse Nationale de l'Assurance maladie (Cnam).

 

Un outil longtemps sous-utilisé

Cependant, on est encore loin de l'objectif de 40 millions de DMP ouverts d'ici à 2022 visé par le gouvernement actuel. Mais les choses vont changer car la loi du 26 juillet 2019 prévoit l'ouverture automatique d'un DMP pour les personnes nées après juin 2021. Il faut dire que ce dispositif a connu plus de dix ans d'échecs. Apparu en 2004 sous le nom de "dossier médical partagé", il n'a été lancé officiellement qu'en 2011 pour un investissement initial de 200 millions d'euros. Pourtant seuls 50 000 dossiers avaient été créés.

 

Le DMP est un carnet de santé numérique à destination des assurés. Il a pour ambition de faciliter la communication entre les différents professionnels de santé car ils sont les seuls à y avoir accès. Cet outil peut contenir les comptes-rendus hospitaliers, les résultats d'analyse biologique, les antécédents, les actes importants réalisés et les médicaments prescrits et délivrés. Il peut être ouvert à partir de 16 ans gratuitement dans une caisse d'Assurance maladie, en pharmacie ou auprès d'un professionnel de santé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Campana Michel
06/11/2019 23h06 - Campana Michel

Bonjour, Il est effarant de constater qu' à part les remboursements il n'y a rien. Les médecins n'ont pas le temps de s'y pencher. Personnellement le mien est vide et les fois où j'ai fait des examens à l'hôpital ont ne m'a rien demandé n'y même mon médecin traitant. C'est une idée stérile en l'état sauf si il y obligation ...! Cordialement Michel Campana

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale