Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Carrefour annonce l’acquisition de Dejbox, start-up spécialiste de livraison de repas en entreprise

Le Groupe Carrefour a annoncé ce 6 janvier 2020 avoir racheté Dejbox, spécialiste de la livraison de déjeuners pour les salariés d'entreprises situées en zones périurbaines. Cette opération, dont le montant n’a pas été précisé, permet au distributeur alimentaire d'étendre son offre e-commerce au segment business to employee.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Carrefour annonce l’acquisition de Dejbox, start-up spécialiste de livraison de repas en entreprise
Carrefour annonce l’acquisition de Dejbox, start-up spécialiste de livraison de repas en entreprise © Dejbox

A mi-parcours du plan de transformation "Carrefour 2022", profondément ancré dans la mutation du groupe vers l’omnicanal, Carrefour a annoncé ce 6 janvier 2020 le rachat de Dejbox. Le spécialiste de la livraison de déjeuners pour les professionnels passe ainsi sous la coupe du distributeur, pour un montant qui n’est pas précisé.

 

Une opération qui permet à Carrefour de renforcer son offre e-commerce alimentaire au segment business to employee (B2E) en misant sur le prêt-à-manger. Cette acquisition "va permettre d’étendre notre clientèle aux salariés des TPE-PME, et d’investir le segment en forte croissance de la food delivery avec une offre axée sur la qualité et accessible à tous", résume Amélie Oudéa-Castera, directrice Exécutive E-commerce, Data et Transformation Digitale du groupe.

 

Une quinzaine villes supplémentaires en 202

Fondée en 2015 par Adrien Verhack et Vincent Dupied, Dejbox se définit comme une "cantine digitale" qui s’adresse aux salariés des entreprises situées en périphérie urbaine qui ne bénéficient pas d’un système de restauration collective. L’offre est composée de plats frais et cuisinés dont les prix sont alignés sur ceux des titres restaurant. Le client commande, via une interface web et mobile, son déjeuner. La société dessert Lille, Lyon, Paris, Bordeaux, Nantes et Grenoble, ainsi que des centaines d’autres villes et communes environnantes en s’appuyant sur "un système d’itinéraires intelligents" et un réseau de partenaires traiteurs et commerçants locaux.

 

Une quinzaine de villes supplémentaires sont visées en 2020, ainsi que le marché B2B, "qui représente un axe de croissance important avec la capacité donnée aux entreprises de prendre en charge une partie du déjeuner de leurs salariés de façon dématérialisée, en abondant directement leur compte en ligne Dejbox", poursuivent les deux partenaires. L’intégration au sein du Groupe Carrefour "va lui permettre d'accélérer fortement son déploiement en France, et très rapidement à l’international", peut-on également lire dans le communiqué.

 

400 000 repas livrés chaque mois

Dejbox, qui indique livrer chaque mois plus de 400 000 repas, compte plus de 300 collaborateurs dont 140 préparateurs livreurs salariés. Un facteur de différenciation "face aux autres plates-formes de livraison de repas recourant massivement à des autoentrepreneurs", tient à préciser la société.

 

Ce rachat n’est pas sans rappeler celui d’un autre acteur de la FoodTech par le distributeur : en mars 2018, Carrefour annonçait l’acquisition de la start-up QuiToque, qui commercialise des kits de repas sur le modèle de la pépite américaine Blue Apron. Allié depuis deux ans à Google, Carrefour accélère en e-commerce via la multiplication des drives ou encore l’extension de la livraison à domicile, désormais accessible à toutes les villes françaises de plus de 10 000 habitants.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media