Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Carrefour cède 60% de sa fintech Market Pay à AnaCap Financial Partners

La fintech Market Pay, filiale de Carrefour, passe sous le giron d’AnaCap Financial Partners, investisseur spécialisé dans les services financiers européens, afin d’accélérer son développement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Carrefour cède 60% de sa fintech Market Pay à AnaCap Financial Partners
Carrefour cède 60% de sa fintech Market Pay à AnaCap Financial Partners © Capture écran Carrefour.fr

Carrefour a annoncé le vendredi 30 octobre la cession de 60% de sa plateforme de paiement Market Pay à AnaCap Financial Partners, un investisseur spécialisé dans les services financiers européens. Cette opération valorise Market Pay à 300 millions d’euros.

"Carrefour souhaite capitaliser sur l’expertise sectorielle approfondie et l’expérience de 15 ans d’AnaCap dans la croissance et le développement d'activités pour permettre à Market Pay de continuer à se développer, se diversifier et accélérer sa transformation au service des projets d’innovation de Carrefour ainsi que de ses autres clients et prospects", explique Carrefour dans un communiqué.

1,3 milliard de transactions par an
Née au sein de l’écosystème Carrefour depuis 2016, Market Pay est une plateforme de paiement européenne conçue pour répondre aux enjeux du commerce omnicanal du distributeur dans ses différentes géographies. Ses solutions ont pour objectif d’accompagner les points de vente physiques et les e-commerçants avec une capacité d’industrialisation permettant d’agit en points de vente, marketplace, e-commerce et m-commerce et de déploiement de nouvelles expériences d’achat.

On lui doit la prise en charge des paiements du service Les Essentiels, mis en place par l’enseigne en quelques jours après le début du premier confinement. Son expertise a également fait de Carrefour le premier distributeur européen à combiner son programme de fidélité avec Apple Pay.

La société opère un volume de 1,3 milliard de transactions par an, gère 45 000 terminaux de paiement et 5 millions de cartes Pass et elle prévoit de réaliser un chiffre d’affaires net supérieur à 30 millions d’euros en 2020.

Une opération finalisée au premier semestre 2021
De son côté, AnaCap Financial Partners opère dans 15 pays européens et en Inde. Elle  a mis au  point une démarche analytique et opérationnelle de l'investissement au travers de technologies propriétaires comme Minerva, sa plateforme propriétaire d’intelligence digitale, et l’usage de la donnée pour améliorer ses capacités de recouvrement.

Cette autonomie est la suite logique de la stratégie affichée par Carrefour, qui souhaitait que la fintech propose ses services à d’autres enseignes et aux pur-player. L’opération, qui se traduira par la constatation d’une plus-value de 245 millions d’euros dans les comptes de Carrefour, est soumise à l’information-consultation des instances représentatives du personnel et aux autorisations réglementaires et des autorités de la concurrence. L’opération doit être finalisée au premier semestre 2021.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media