Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Casino se rapproche d'Everoad pour accélérer la digitalisation de sa supply chain

Casino confie "la majeure partie de la digitalisation de sa supply chain" à la start-up Everoad. Un contrat à 100 millions d'euros sur 4 ans pour la jeune pousse qui cherche à digitaliser le monde du transport routier de marchandises.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Casino se rapproche d'Everoad pour accélérer la digitalisation de sa supply chain
Casino se rapproche d'Everoad pour accélérer la digitalisation de sa supply chain © Flickr - JPC24M - c.c

Casino et Everoad ont annoncé mardi 29 octobre 2019 la conclusion d'un contrat de 100 millions d'euros sur 4 ans. L'objectif pour la start-up française ? Optimiser la supply chain de Casino. Cela fait déjà un an que les partenaires travaillent ensemble. Everoad a donc su démontrer à Easydis, la filiale logistique du groupe, sa capacité à digitaliser la supply chain et améliorer son transport routier de marchandises que ce soit pour des flux spot ou réguliers.

 

Eviter que des camions circulent à vide

"Everoad déploiera ses algorithmes basés sur du machine learning permettant d’améliorer l’accès à la capacité de transport, le suivi des transports et l’ajustement dynamique du pricing", expliquent les partenaires dans un communiqué. Casino pourra suivre et analyser en temps réel les expéditions et les transports effectués. La start-up fondée en 2016 par Maxime Legardez va notamment aider Casino à optimiser les transports entre ses centres logistiques et éviter les trajets à vide de ses camions.

 

En améliorant ses flux de transports et en automatisant des processus logistique, Casino espère obtenir un retour sur investissement. "La digitalisation de leur supply chain représente un véritable levier de compétitivité pour optimiser la performance du groupe", ajoute dans un communiqué Maxime Legardez. Pour Everoad, ce contrat pourrait être une belle vitrine de son savoir-faire et lui permettre de décrocher de nouveaux clients. Nouveaux clients d'autant plus essentiels que la jeune pousse souhaite atteindre le milliard d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2023.

 

Poussés par des start-up comme Everoad ou Fretlink, le milieu du transport routier de marchandises se digitalise. Mais aussi celui de la supply chain dont l'optimisation et l'automatisation de certaines tâches sont essentiels pour les distributeurs qui se voient concurrencer par des acteurs de l'e-commerce. Le groupe Casino met les bouchées doubles sur la réduction des délais de livraison en promettant par exemple la livraison en 30 minutes aux Parisiens avec ses enseignes Franprix et Cdiscount, et avec son partenariat avec Ocado pour concevoir son entrepôt hautement automatisé, prévu pour 2020. Le Groupe s'est également allié à Amazon via le programme Prime.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media