Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Castres-Mazamet Technopole lance l'Incubateur by CMT

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Castres-Mazamet Technolopole vient d'inaugurer à Castres, dans le Tarn, l'Incubateur by CMT, avec une première promotion de 5 porteurs de projet. Et un positionnement fort dans le numérique et la santé.

Castres-Mazamet Technopole lance l'Incubateur by CMT
L'Incubateur by CMT est hébergé à la pépinière Arobase, à Castres © Castres-Mazamet Technopole

Castres-Mazamet Technolopole a décidé d'élargir sa palette d'accompagnements aux créateurs d'entreprises, avec la création d'un incubateur, baptisé Incubateur by CMT. "Face à l'attractivité qu'exercent les deux métropoles de Toulouse et de Montpellier, le territoire tarnais de Castres-Mazamet a voulu se doter d'un outil spécifique en direction des porteurs de projets", souligne Virginia Doan, directrice de Castres-Mazamet Technolopole.

L'idée est de détecter, d'accueillir et d'accélérer les projets, en amont des pépinières d'entreprises. Un espace dédié est dorénavant réservé au sein même de la pépinière d'entreprises Arobase, sur le parc d'activité du Causse, à Castres.
 

Numérique et santé en pole position

A l'image de l'action engagée depuis plusieurs années pour structurer sur son territoire ces deux grandes filières, le nouvel incubateur met un accent tout particulier sur le numérique et la santé, sans toutefois exclure les autres secteurs. "C'est avant tout le caractère innovant des projets qui primera pour être sélectionné par l'incubateur", insiste Virginia Doan.

Dans les faits, sur les 5 premiers projets retenus par l'Incubateur by CMT, 2 sont clairement identifiés au croisement des problématiques numérique et santé : le projet de création d'une couveuse connectée pour bébés prématurés, porté par Arthur Laudereau, un étudiant de l'école d’ingénieurs ISIS (Informatique et Systèmes d'information pour la santé), de Castres et le projet de développement d'une roue "intelligente" pour fauteuils roulants adaptés aux activités handisports, destinée à évaluer et analyser les performances des sportifs et à optimiser à la fois leurs entrainements et les réglages de leurs matériels.

Deux autres projets portent l'un, sur la création d'un bureau d'études en ingénierie des systèmes embarqués et l'autre, sur la création d'un site de vente en ligne de véhicules d’occasion où les acheteurs pourront avoir accès à des services pour sécuriser leurs achats (contrôle du véhicule par un professionnel, garantie panne mécanique, sécurisation du mode de paiement...) pour sécuriser le marché entre particuliers. Pour cette première promotion de l'Incubateur by CMT, le jury a également retenu un projet d'élevage d'insectes destinés à l'alimentation animale et humaine.
 

Des acteurs économiques locaux impliqués dans l'accompagnement

Pour sélectionner les dossiers à l'entrée de l'incubateur, mais aussi pour accompagner les porteurs de projets pendant toute la phase d'incubation, la Technopole de Castres-Mazamet a choisi une démarche collaborative, en associant de nombreux acteurs économiques de son territoires. Parmi eux : la CCI, le Réseau Entreprendre, Initiative Tarn, la communauté d'agglomération de Castres-Mazamet, mais aussi le lycée de La Borde Basse, l'école d'ingénieurs Isis, l'IUT de Castres et des industriels locaux. Le laboratoire pharmaceutique tarnais Pierre Fabre est ainsi de la partie, mais aussi des PME locales, telles que la société d'électronique Syselec, ITH Medical, qui a créé une plateforme sécurisée pour centraliser les dossiers radiologiques des patients, ou encore Sinafis, spécialisée dans le développement d'objets connectés pour applications professionnelles.

A l'issue d'une première période d'incubation de 6 mois, les projets seront à nouveau évalués. Les plus avancés seront invités à franchir le cap de la création d'entreprises avec un accueil en pépinière. Certains pourront éventuellement bénéficier d'un prolongement de la période d'incubation pour 6 mois supplémentaires. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale