Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Food Tech, magasin de demain… Casino innove avec 3 concours auprès des start-up, des clients et de ses collaborateurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Casino a lancé le 6 novembre 2018 un concours dédié aux start-up de la Food Tech, baptisé Cdemain. Objectif : repérer des produits sains et éthiques pour les déployer dans les rayons de ses enseignes (Franprix, Monoprix, Casino…). Une démarche peu commune pour un acteur de la grande distribution qui lancera également début 2019 deux concours pour imaginer le magasin de demain... mais cette fois auprès des clients et collaborateurs.

Food Tech, magasin de demain… Casino innove avec 3 concours auprès des start-up, des clients et de ses collaborateurs
Le concours CDemain identifier les start-up de la Food Tech répondant aux nouvelles attentes de consommation et déployer leurs produits en magasins. © Groupe Casino

A 120 ans, Casino inscrit l’innovation au cœur de sa stratégie. Après l’inauguration de son magasin digitalisé Le 4 Casino à Paris, le groupe innove cette fois dans la Food Tech avec un concours dédié aux start-up. Baptisé CDemain, ce challenge s’adresse aux jeunes pousses proposant des produits alimentaires ou d’hygiène innovants, sains, naturels et éthiques.


"On s’adresse aux start-up du domaine de la food tech. On leur propose de développer ensemble le produit de demain", explique Samuel Goldery, Project manager innovation au sein du Groupe Casino. Objectif : identifier des produits répondant aux nouvelles attentes de consommation et les déployer en magasins.


Un accompagnement du prototype à la mise en rayon

 

 

Mais avant cela, plusieurs étapes sont nécessaires.  A l’issue du concours lancé du 6 novembre au 6 décembre 2018, au moins 15 projets seront sélectionnés le 12 décembre par un jury composé de spécialistes du groupe Casino, mais également d’experts extérieurs, comme Xavier Terlet, CEO de XTC World Innovation, Xavier Boidevezi, vice-président de la Digital Factory du Groupe Seb et secrétaire national de l’écosystème FoodTech de la French Tech, ou Michel de Rovira, co-fondateur de Michel et Augustin.
 

Ces derniers seront ensuite soumis à une "validation de faisabilité". "En janvier, nous allons prototyper les projets sélectionnés auprès des partenaires industriels français du groupe Casino", explique Corinne Aubry-Lecomte, directrice du Pôle Industriel, Innovation, Qualité, Médiation Producteurs au sein du Groupe.
 

"Les start-up ont souvent une vision idéaliste de leur produit. Mais une adaptation pour la grande série est nécessaire. Il faut accepter un certain nombre de compromis (…)", indique-t-elle. Un packaging dédié au magasin sera différent, par exemple. Et d’ajouter : "C'est la rencontre de deux mondes, avec la nécessité d’avoir le même langage et les mêmes réflexes pour avoir un échange constructif." Pour cela, "nous avons voulu une méthodologie souple et légère. L’idée est de les encadrer et de les rassurer. Nous allons les accompagner de manière très concrète, avec une mise à disposition de l’expertise marketing et industrielle. Elles seront intégrées dans un incubateur à la mode Casino."
 

Faire décoller les start-up de la Food Tech

A l’issue de cette phase de prototype, les produits seront soumis à une deuxième sélection par le même jury en avril 2019. C projets seront alors retenus. Les start-up gagnantes bénéficieront d’un développement et d’un accompagnement pour un lancement en test exclusif de 6 mois dans une ou plusieurs enseignes du Groupe Casino participantes (Monoprix, Franprix, Petit Casino, Casino Supermarchés, Casino Shop et Géant Casino). Une dotation valorisée à 50 000 euros.
 

Pourquoi un tel concours ? "C’est se donner l’opportunité d’avoir un mode de fonctionnement plus agile. Nous sommes convaincus que l’innovation est chez nos fournisseurs, petits ou grands, Mais quand on regarde le marché de la grande consommation, celui-ci est principalement porté par les PME. Ce sont les plus innovantes et les plus rassurantes", déclare Corinne Aubry-Lecomte.  Et de compléter : "Si on ne faisait pas quelque chose pour ces jeunes pousses, on n’allait pas assez vite." Une stratégie qui s'était d'ailleurs illustrée par le partenariat entre Funky Veggie et Franprix en 2017.
 

Imaginer le magasin de demain avec les clients et les collaborateurs

"Le groupe fête ses 120 ans, c’est une année particulière pour Casino. Il y a tout l’aspect historique, mais nous voulons montrer que c’est un groupe tourné vers l’avenir", poursuit Samuel Goldery. Au-delà de ce concours food tech, deux autres concours seront lancés début 2019 pour imaginer le magasin de demain. Méthodes de paiement, délai d’attente en caisse, programmes de fidélité, nouveaux services en magasin, livraison des commandes, information produits… les thématiques tourneront principalement autour de l’amélioration de l’expérience client.


Le premier concours s’adressera aux clients du groupe. Celui débutera début février, avec, à la clé : de nombreux produits high-tech à gagner. Tandis qu’un concours collaborateurs sera lancé courant mars. Pour ce challenge, les gagnants devraient profiter d’un voyage dans un des plus grands salons du digital au monde.


"A travers ces concours, nous souhaitons donner davantage la parole à ceux qui constituent en majeure partie notre écosystème", indique le groupe Casino à L’Usine Digitale.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale