Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cdiscount va utiliser des fermes françaises comme points de retrait avec la start-up Agrikolis

A la veille du Salon International de l’Agriculture, Cdiscount a annoncé ce vendredi 22 février 2019 un partenariat avec la start-up Agrikolis, qui permettra aux habitants de zones rurales et périurbaines de recevoir leurs commandes dans des fermes situées à proximité. Une phase de test qui pourrait déboucher sur un déploiement à plus grande échelle, et qui permettrait à l'e-commerçant d'accroître son maillage territorial. Les précisions de Pierre-Yves Escarpit, Directeur Général Adjoint en charge des achats, supply et innovation chez Cdiscount.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cdiscount va utiliser des fermes françaises comme points de retrait avec la start-up Agrikolis
Cdiscount va utiliser des fermes françaises comme points de retrait avec la start-up Agrikolis © Agrikolis

Après un programme pilote de livraison en zone périurbaine en l’absence du client via une serrure connectée, Cdiscount poursuit l'extension de son maillage territorial. Mais à l'heure où d'autres visent les centres-villes au travers des drive piétons, l’e-commerçant s’attaque à la couverture des zones rurales. La filiale du groupe Casino a annoncé, vendredi 22 février 2019, un partenariat avec la start-up Agrikolis, qui permettra à des exploitations agricoles de servir de points relais pour les commandes passées chez les clients Cdiscount. Pour Pierre-Yves Escarpit, Directeur Général Adjoint en charge des achats, supply et innovation, "il s’agit d’un développement naturel de l’approche de Cdiscount : s’appuyer sur la communauté des clients pour améliorer les services". L’utilisation de fermes comme points de retrait de commande concernera les produits volumineux de plus de 30 kg, à savoir le gros électroménager, les télévisions et la maison (intérieur et extérieur), soit plus de 7 500 références. 

 

Le fruit de 3 mois de collaboration entre Cdiscount et Agrikolis

Cdiscount et Agrikolis se connaissent bien. Agrikolis fait partie des start-up incubées au sein de The Warehouse depuis novembre 2018 aux côtés de Twinswhell, Ownest, iFollow et Unsupervised.ai. Créée en 2018 par Cédric Guyot et Guillaume Belissent, deux spécialistes de la supply chain, la jeune pousse a imaginé un service de livraison pour les produits lourds et volumineux en s'appuyant sur le réseau agricole. Il permet à un client qui a passé une commande en ligne de sélectionner une livraison en relais Agrikolis, de choisir son créneau de retrait puis de retirer ses produits dans un relais à moins de 10 km de son domicile. La solution a visiblement séduit Cdiscount qui a mis en place ce programme pilote seulement 3 mois après avoir intégré la start-up dans son incubateur.

 

Les deux entreprises mettent également l’accent sur l’aspect responsable de leur démarche, puisque le dispositif favorise les circuits courts de distribution et réduit l’impact environnemental des livraisons. Par ailleurs, "il favorise le re-développement du tissu économique rural", précise Agrikolis. "Cela permet de recréer du lien humain", ajoute Pierre-Yves Escarpit. Du côté de l'agriculteur, il s'agit d'un complément de revenu puisque l'exploitant est rémunéré pour chaque commande réceptionnée. Le prix varie selon la taille et le volume de la référence livrée. 

 

30 points retrait visés en 2019

Le service, lancé depuis le 11 février dernier, est en phase de test auprès de 6 exploitations agricoles situées dans la région des Hauts-de-France, siège d'Agrikolis. Les deux partenaires visent 30 points de retrait en 2019. Pour Agrikolis, il s'agit du premier test grandeur nature de son service. Pour Cdiscount, qui a déjà quelque 20 000 points de retraits, ce dispositif complémentaire en zones rurales et périurbaines lui permettra de capter une clientèle moins bien desservie par les pure-players pour les produits encombrants et synonymes de casse-tête logistique.

 

La start-up de l'Agtech espère capitaliser sur ce premier partenariat pour se faire connaître. Elle cherche également à accélérer le recrutement d'agriculteurs à l'occasion du SIA, où elle sera présente au sein de la Ferme Digitale. Agrikolis finalise actuellement son application mobile, qui permettra aux agriculteurs de gérer les colis en temps réel. Elle indique par ailleurs être en discussion avec des pure-player du secteur du bricolage et de la maison, et vise 400 points de retraits d'ici la fin de l'année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale