Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ce que l’intelligence artificielle ne sera pas… selon Facebook

Vu ailleurs N’ayez pas peur. Les robots de demain ne voudront ni détruire l’humanité, ni devenir plus humains que les humains ! Yann LeCun, le directeur de l’équipe de recherche en Intelligence Artificielle de Facebook, en est du moins persuadé. Et l’explique en tentant de tordre le coup à trois idées reçues sur l’intelligence artificielle et sa capacité à donnes des émotions humaines aux robots. Avec plus ou moins de réussite.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ce que l’intelligence artificielle ne sera pas… selon Facebook
Ce que l’intelligence artificielle ne sera pas… selon Facebook

Oubliez le méchant ordinateur HAL de 2001, Odyssée de l’Espace. Les robots de demain ne voudront certainement pas détruire l’humanité. Pas plus d’ailleurs qu’ils n’auront de sentiments, ne seront capable de développer des émotions et encore moins des émotions humaines ! C’est en tout cas à ces trois derniers mythes sur l’intelligence artificielle, véhiculés par le cinéma, que  Yann LeCun, le directeur de l’équipe de recherche en Intelligence Artificielle de Facebook, cherche à tordre le coup dans un article publié par Business Insider.

 

Selon l’expert de Facebook, les véhicules autonomes seront programmées pour réagir, pas pour sentir. Donc non (mythe #1) les robots, même les plus sophistiqués, n’auront pas de sentiments.

 

les 3 mythes sur l'émotions des robots

En revanche, si effectivement pour rendre les robots plus agréables à vivre, il faut les rendre sensible aux émotions des humains, ce n’est pas pour autant leur apprendre à singer la colère ou la jalousie. Donc non (mythe #2), les robots ne vont pas spontanément développer des émotions et (mythe # 3) ces émotions programmées n’auront rien d’humaines.

 

Reste que les auteurs de sciences fictions ont déjà, par le passé, assez bien vu venir le futur arrivé. Les efforts de Yann LeCun pour rassurer… n’augurent en fait rien de bon.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media