Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ce que Soitec va faire de sa nouvelle levée de fonds de 152 millions d’euros

Le spécialiste français des plaques de silicium sur isolant Soitec achève avec succès la deuxième tranche de son augmentation de capital d’un montant de 75,4 millions d’euros. Une opération qui porte le total des fonds levés à 151,9 millions d’euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ce que Soitec va faire de sa nouvelle levée de fonds de 152 millions d’euros
Soitec va investir 40 millions dans la production. © Soitec

Succès de la deuxième tranche d’augmentation de capital de Soitec. Le français, leader mondial des plaques de silicium sur isolant, a levé 75,4 millions d’euros en Bourse. L’offre d’actions nouvelles a été souscrite à plus de 166% pour un montant de 125,3 millions d’euros.

 

Nouveau dans le capital, le chinois NSIG

Cette opération complète la première tranche d’augmentation de capital de 76,5 millions d’euros au début de mai 2016 réservé à Bpifrance, CEA Investissement et le chinois NSIG, nouveau venu dans le capital de l’ETI iséroise. Ces trois investisseurs institutionnels détiennent désormais chacun14,5% du capital.

 

Les fonds levés par ces deux augmentations de capital atteignent un total de 151,9 millions d’euros. Ils sont destinés à financer les investissements d’accroissement de la capacité de production (environ 40 millions d’euros), à rembourser des emprunts à échéance en mai 2016 (environ 50 millions d’euros) et à renforcer la structure du bilan de l’entreprise en rachetant des obligations (environ 61 millions d’euros).

 

Recentrage sur l'électronique

Paul Boudre, qui a pris les rênes de l’entreprise en janvier 2015 en succession du cofondateur André-Jacques Auberton-Hervé, estime disposer maintenant d’un actionnariat renforcé et de marges de manœuvres financières restaurées pour mener le recentrage de la société sur les matériaux pour l’électronique après l’échec de la diversification dans le solaire.

 

Sur le dernier exercice fiscal clos le 31 mars 2016, Soitec, qui compte environ 1000 personnes dans le monde, dont 850 en France, et dispose de deux usines de production à Bernin près de Grenoble, affiche un chiffre d’affaire en hausse de 36% à 232,3 millions et une perte nette de 72 millions d’euros, contre une perte de 259 millions d’euros lors de l’exercice précédent. Selon les analystes, elle devrait passer au vert dans deux ans lors de l’exercice fiscal à clôturer en mars 2018.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media