Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

CeBIT 2015 : les 10 ambitions numériques d'Angela Merkel

La chancelière allemande Angela Merkel n'a pas été avare de propositions lors de sa présentation à la cérémonie d'ouverture du CeBIT 2015. Amener l'Internet à très haut débit sur tout son territoire, développer la cybersécurité et l'imposer comme marque de fabrique allemande, créer un marché digital unique pour l'Europe, simplifier les démarches administratives grâce aux nouvelles technologies, construire une autoroute du futur pour les véhicules autonomes... Autant de pistes pour la transformation digitale de la République fédérale
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

CeBIT 2015 : les 10 ambitions numériques d'Angela Merkel
CeBIT 2015 : les 10 ambitions numériques d'Angela Merkel

La cérémonie d'ouverture du CeBIT 2015 était placée sous le signe de la transformation digitale de la société. La chancelière Angela Merkel, qui a conclu cette cérémonie et déclaré le salon ouvert, a exposé 10 points dans sa présentation qui symbolisent la volonté de l'Allemagne de réellement entamer sa révolution numérique :

1) L'Internet à 50 Mbit/s partout en Allemagne, même dans les zones rurales, d'ici 2018. Les travaux commenceront en juin prochain.

2) Plus d'accès Wifi gratuit dans les espaces publics. L'Allemagne est en retard à ce niveau par rapport à d'autres pays et elle compte le rattraper.

3) Une exonération fiscale pour les business angels. Elle aidera à la création de nouvelles entreprises. Un fonds spécial sera également alloué au capital risque, et des efforts seront faits pour rendre la bourse plus attractive comme moyen de financement.

4) L'assurance de la protection des données. Le cloud et le big data sont de grands atouts pour l'innovation, mais ils présentent une part de danger. Il faut de la transparence dans l'utilisation des données, et avoir le droit de s'y opposer si besoin selon la chancelière. Un sentiment partagé lors de la cérémonie d'ouverture par les responsables chinois.

5) Il faut un marché digital unique pour l'Europe, gouverné par des lois européennes, pour rapprocher l'Union européenne de la compétitivité des Etats-Unis et de la Chine.

6) Les télécoms européens doivent être consolidés. La première étape dans cette voie sera l'accord sur l'itinérance dans toute l'union.

7) Les infrastructures critiques doivent être sécurisées. L'Allemagne prépare un projet de loi sur la sécurité informatique liée aux infrastructures critiques (transports, réseaux énergétiques, etc.) pour mieux les protéger.

8) Simplifier et sécuriser les démarches administratives au niveau national. Les démarches doivent être simplifier pour ne plus être une tannée pour les citoyens, et doivent gagner en sécurité pour prévenir les fraudes. La nouvelle carte d'identité est un premier pas dans cette direction.

9) Faire de la cybersécurité une spécialité allemande. La sécurité informatique peut devenir une marque de fabrique au même titre que la fameuse qualité allemande assure Angela Merkel. Qu'il s'agisse de sécurité du matériel, de sécurité pour les entreprises, l'Allemagne a une carte à jouer pour mettre en valeur ses compétences nationales dans le domaine selon elle.

10) L'Allemagne sera pionnière sur les véhicules autonomes. Le gouvernement travaille sur plusieurs propositions de lois concernant les véhicules autonomes, qui seront présentées lors du prochain salon de l'automobile de Francfort qui aura lieu en septembre. Il va notamment créer un tronçon d'autoroute afin de tester la conduite autonome.

Julien Bergounhoux

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale