Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cegedim Santé s'offre Médimust pour décharger les médecins des tâches administratives

Cegedim Santé a racheté l'éditeur Médimust. Le logiciel dédié à la consultation médicale développé par ce dernier va enrichir le portefeuille de solution de Cegedim Santé qui contient déjà une plateforme de téléconsultation et un outil de comptabilité.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cegedim Santé s'offre Médimust pour décharger les médecins des tâches administratives
Cegedim Santé s'offre Médimust pour décharger les médecins des tâches administratives © Cegedim santé

Cegedim Santé, l’activité de Cegedim dédiée à l’accompagnement des professionnels de santé et des patients en France, vient d'annoncer l'acquisition de Médimust pour une somme non divulguée.

Gérer la consultation médicale
Médimust est une entreprise qui édite un logiciel médical dédié aux médecins libéraux en exercice individuel, en centre ou en maison de santé, quelle que soit leur spécialité (psychiatrie, gériatrie, pédiatrie, gastro-entérologue, gynécologie...). Installé en local, il permet de gérer l’ensemble de la consultation médicale : suivi et mise à jour du dossier patient, partage de documents et photos, gestion de la comptabilité, transmission des ordonnances électroniques...

Grâce à ce rachat, ce logiciel pourra être proposé au plus de 100 000 professionnels de santé qui utilisent le portefeuille de solutions de Cegedim Santé au quotidien, parmi lesquels on trouve la plateforme de téléconsultation et de prise de rendez-vous "Maiia", l'outil de suivi de compte "MaComptaLiberale" ou encore le logiciel métier dédié aux infirmières libérales "Simply Vitale". De leurs côtés, les 2000 clients de Médimust pourront profiter de l'ensemble de ces services.


S'imposer comme le leader du logiciel médical
A travers cette opération, Cegedim Santé souhaite s'imposer comme le leader du logiciel médical en France dans un contexte de numérisation croissante des processus métier. La santé n'a pas échappé à cette tendance poussée par la pandémie de Covid-19. D'ailleurs, le gouvernement en a fait un axe majeur présenté lors du Ségur de la Santé en juillet dernier. Une enveloppe de deux milliards de dollars a été attribué au développement de l'e-santé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.