Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cegid veut faire labelliser son ERP pour l'aéronautique

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L’éditeur de logiciels ERP Cegid profite du salon du Bourget pour présenter une nouvelle organisation, afin mieux à même d’adresser le marché des PME, et sa politique de labellisation sectorielle. L’offre logicielle évolue elle aussi, en intégrant des fonctions de Business Intelligence avancées. 

Cegid veut faire labelliser son ERP pour l'aéronautique
Cegid veut faire labelliser son ERP pour l'aéronautique © Mika Stetsovski - Flickr - C.C.

Sur le salon du Bourget, l’éditeur de logiciels ERP Cegid annonce une nouvelle organisation de son offre et de ses équipes. "L’année 2014 a été bonne, et nous avons voulu profiter de cette dynamique pour lancer une nouvelle étape de notre développement", lance Franck Chekki, directeur des ventes indirectes chez l’éditeur français. Le mot d’ordre est accélération : accélération de la transformation de l’offre, accélération du développement à l’international, et accélération des certifications par secteur.

 

Premier axe de travail : la transformation de l’offre. Cegid souhaite désormais adresser différemment les entreprises selon leur taille, en séparant les offres pour les PME de celles qui s’adressent aux grands groupes et ETI. L’offre de Cegid étant modulaire, il n’était pas rare que les patrons de PME aient plusieurs interlocuteurs pour les différents modules (finance, ressources humaines, gestion commerciale, etc.). Désormais, chaque client pourra bénéficier d’un interlocuteur unique.

 

Recherche de partenaires

 

L’éditeur souhaite également se développer à l’international, et multiplie pour cela les contrats avec des distributeurs étrangers. Des accords récents ont été conclus avec des représentants en Suisse, Belgique, République Tchèque, Dubaï et dans plusieurs pays du Maghreb, entre autres. "En France aussi, le réseau d’environ 130 distributeurs sera renforcé, notre objectif étant de porter à 50 % la part d’activité indirecte, contre 30 % aujourd’hui", ajoute Franck Chekki.

 

Enfin, Cegid va poursuivre sa stratégie de labellisation par secteur d’activité. Son ERP est en cours d'homologation par Galia dans le domaine automobile. "Courant 2015 nous devrions également recevoir un label similaire dans l’aéronautique, ainsi que dans le secteur des cosmétiques et du médical", promet Jean-Michel Monin, responsable de la division Entreprises chez Cegid.

 

Microsoft booste les fonctionnalités

 

Surtout, c’est l’offre logicielle dans ensemble qui gagne de nouvelles fonctions, notamment grâce à l’accord signé en septembre dernier avec Microsoft. "Nous pouvons désormais proposer à nos clients un hébergement hybride, avec une partie du logiciel hébergé chez l’utilisateur, une partie sur un cloud public et une autre sur un cloud privé que nous avons installé en France", indique Jean-Michel Monin.

 

Enfin, le travail engagé avec Microsoft permet aussi d’accéder à des fonctions de business intelligence évoluées, pour un pilotage plus fin de l’activité de l’entreprise en fonction du contexte. Les bases de données Cegid et Microsoft étant connectées, l’utilisateur peut accéder à des tableaux de bord de son ERP depuis un logiciel de la suite Microsoft. Inversement, quelques clics suffisent pour accéder à une information concernant un client ou une commande depuis Word, par exemple.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale