Center Parcs et le challenge de la numérisation de ses villages vacances paumés

Comment digitaliser l'exploitation des villages de vacances géants de Center Parcs et l'expérience de ceux qui vont y séjourner ?

Vanessa Diriart, vice CEO en charge de la transformation numérique, expose sa stratégie pour le groupe : voir grand... mais avancer pas à pas.

Partager
Center Parcs et le challenge de la numérisation de ses villages vacances paumés

Comment assurer sa transition numérique lorsqu'on gère des parcs de 200 à 600 hectares, qui contiennent des centaines de cottages chacun ? Vanessa Diriart, Vice CEO de Center Parcs Europe, expose son approche du digital pour le groupe. “Nous ne sommes pas Airbnb, mais on a quand même des projets”, s’amuse la dirigeante.

Si le virage numérique est pris depuis quelques années pour la composante e-commerce de Center Parcs, sa mise en œuvre est plus délicate pour les opérations quotidiennes des parcs. “Ce sont souvent des enclaves au milieu de nulle part, loin des zones de couverture réseau de la fibre optique et de la 3G, poursuit la vice CEO. Notre premier défi a été de connecter notre système d’information central, celui qui dispose d’une base clients actualisée, aux systèmes d’informations locaux.”

Des parcs plus smart...

A la clé ? De nouveaux services. “L’objectif était d’avoir le même niveau d’information hors et à l’intérieur du parc, poursuit-elle. Dorénavant on peut par exemple savoir si un membres d'une famille fête son anniversaire pendant le séjour... et le cas échéant, lui proposer une animation surprise gratuite.”

Pour autant, Vanessa Diriart met en garde contre la tentation à développer des services pléthoriques. “Pour des business models anciens comme le notre, la transformation numérique passe par des petites victoires régulières plutôt que par une grande révolution.” Par exemple par la fin des files d’attente au check-in. “Nous voulons installer à l'accueil des parcs des bornes interactives, qui devraient être intégralement déployées d’ici 2 ans."

... face au défi de la connectivité

La dirigeante souhaite aussi digitaliser au maximum le parcours client. Site web, application mobile... Avec un écueil à surmonter pour le suivre pendant son séjour : le manque d'infrastructures réseau dans les parcs, trop vastes pour être couverts par des émetteurs Wifi, et souvent inégalement couverts par la 3G. Une connectivité coûteuse à mettre en place. "J'ai coutume de dire que pour bien gérer un projet de digitalisation dans une entreprise, il faut être en très bons termes avec son DSI comme avec son DAF", plaisante-t-elle.

Des difficultés qui n'empêchent pas la vice CEO de voir grand, et d'envisager la mise en place de smart grids à l'échelle de chaque parc d'ici quelques années. "Il y aurait énormément de potentiel pour faciliter la gestion opérationnelle des cottages et simplifier la vie des clients avec la domotique, imagine-t-elle. On ne sera jamais écologiquement neutres, mais avec le digital, nous pouvons être plus intelligents."

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS