CES 2015 : LG affiche son intention d'ouvrir les portes et les fenêtres de sa "smart home"

Pour LG, pas de doute : 2015 sera l'année de l'interopérabilité dans la smart home et les objets connectés. Il en fait la démonstration sur une partie privée de son stand.

Partager
CES 2015 : LG affiche son intention d'ouvrir les portes et les fenêtres de sa

Les habitués du CES savent que les innovations les plus disruptives sont gardées jalousement par leurs inventeurs hors de la vue du public. C'est plutôt dans les suites d'hôtel, à l'abri des regards, ou dans les parties privées des stands, où il faut montrer patte blanche, qu'elles sont dévoilées à quelques happy fews. La section "smart home" du stand de LG était ainsi en accès limité. Ce qui ne manque pas de saveur, puisque le constructeur tentait justement d'y démontrer son ouverture en matière de maison connectée !

discuter avec sa maison

Rien de totalement inédit pourtant dans cet espace reconstituant le séjour d'une maison, et mettant en scène la plate-forme ouverte "Home Chat" développée par LG. Ce système permet de piloter ses objets connectés et outils domotiques par la voix (en parlant à son smartphone ou sa montre intelligente) ou via une application de messagerie. L'originalité de la démarche de LG, c'est qu'il ne s'est pas appuyé sur une solution "maison" mais sur la populaire application Line. "On a faut le choix d'un service présent partout dans le monde et déjà largement adopté par le public", explique Eric Goodrich, porte-parole de LG.

La smart home selon LG se veut aussi ouverte à des objets connectés d'autres constructeurs. Le thermostat connecté Nest est contrôlable via l'interface et met à profit les fonctionnalités de "chat" développées par LG. "Par exemple, si vous partez de votre maison et que vous n'avez pas baissé le chauffage, Nest va le détecter et vous envoyer un message pour vous demander : voulez-vous que je mette le chauffage en veille ?", détaille Eric Goodrich, joignant le geste à la parole (et inversement). Les smart TV de LG seront aussi capables d'interagir avec des systèmes audio de marques concurrentes comme Sony. LG est en effet l'un des éléments moteurs de la All Seen Alliance qui rassemble une centaine de membres de l'industrie comme Qualcomm, Sony et Microsoft.

consortiums concurrents

LG promet que l'unification de la maison connectée va aller vite. Son système Home Chat sera déployé, pour certains équipements, dès cette année aux Etats-Unis. Au CES, Samsung a fait le même vœu d'ouverture que son homologue, promettant que 90% de ses produits seront connectés et capables de communiquer avec ceux d'autres marques à l'horizon 2020…

Mais dans le même temps, Samsung a fondé un consortium concurrent de la All Seen Alliance avec Intel et Dell, l'Open Interconnect Consortium, tandis que Google et Apple suivent leurs propres chemins. Ces démarches vont-elles converger ? Des ponts techniques pourront-ils être bâtis entre les différentes solutions ? Ce sera l'un des enjeux des prochains mois.

Sylvain Arnulf, à Las Vegas

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS