Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

CES 2016 : Netflix débarque dans 130 nouveaux pays d'un seul coup

Le patron de Netflix avait le privilège de faire la conférence d’ouverture du CES 2016 le 6 janvier au matin à Las Vegas. Il y a annoncé le lancement de son service de streaming vidéo dans 130 pays supplémentaires.

mis à jour le 06 janvier 2016 à 22H58
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

CES 2016 : Netflix débarque dans 130 nouveaux pays d'un seul coup
CES 2016 : Netflix débarque dans 130 nouveaux pays d'un seul coup © Charles Foucault

"Nous étions dans 60 pays avant que cette conférence ne commence, mais, pendant que nous vous parlions ce matin, nous avons lancé Netflix dans 130 nouveaux pays, de l’Azerbaidjan au Vietnam en passant par la Pologne, la Russie ou encore l’Arabie Saoudite", a lancé Reed Hastings, le PDG fondateur du service de streaming vidéo, en conclusion de la keynote de lancement du CES de Las Vegas. "Nous sommes désormais présents dans quasiment tous les pays du monde, excepté la Chine… mais je ne désespère pas que nous y soyons un jour", a poursuivi le charismatique entrepreneur.

 

Deux nouvelles séries originales

Cette annonce est intervenue après une heure de show durant lequel Ted Sarandos, responsable du contenu de Netflix a présenté deux nouvelles séries originales pour 2016 : The Crown qui raconte l’histoire de la Reine Elizabeth d’Angleterre, et The get down, qui est réalisée par Baz Lhurman et traitera de la naissance du disco et du hip hop.

 

Mais le dirigeant a aussi rappelé qu’au-delà de ces blockbusters annoncés, Netflix "va continuer de prendre des risques, et d’investir davantage dans des contenus locaux et diversifiés diversité plutôt que dans le marketing car notre business model le permet."  Contrairement à la télévision dont l’objectif est de mettre le plus de monde devant un programme pour pouvoir vendre ses publicités plus chères, Netflix peut se permettre de se lancer dans la production de programmes plus confidentiels a expliqué Ted Sarandos.

 

Toujours plus de personnalisation

Reed Hastings a ajouté qu’avec ce lancement dans 130 nouveaux pays, son service va encore plus qu’auparavant pouvoir "écouter et apprendre sur les goûts de ses utilisateurs" avec pour objectif de proposer à chacun "ce qu’il veut regarder au moment où il veut le regarder"

 

Mais pour cela il lui manque encore quelques informations. Netflix n’a pour le moment pas pas les moyens de connaître l’humeur de la personne qui lance son service. Le patron trouvera surement de quoi combler ce manque dans les allées du CES 2016 : avec la multiplication des capteurs et la généralisation de la smart home les technologies existent pour savoir que je suis seul chez moi, dans le noir et allongé sur mon canapé. En déduisant que je suis déprimé, Netflix pourrait alors me proposer une comédie que je ne connais pas et qui devrait me plaire.

 

Une annonce pour le CES 2017 ?

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale