Tout le dossier Tout le dossier

CES 2016 : Par quelle odeur serez-vous réveillé le matin ?

Suite de notre série consacrée aux produits français présentés au CES 2016.

On commence 2016 bon pied bon œil avec le réveil olfactif Sensor Wake.

Partager
CES 2016 : Par quelle odeur serez-vous réveillé le matin ?

Google a-t-il eu du flair en repérant le français Guillaume Rolland dès 2014 ? Bien que le jeune homme n'ait pas gagné le concours Science Fair cette année-là, son prototype de réveil olfactif, bricolé dans un garage, a tapé dans l'œil du géant américain. "Depuis, tout s'est accéléré, j'ai mis en pause mes études pour mettre le projet sur orbite", raconte le Nantais. Le concept a été validé par une campagne Kickstarter en juin 2015, qui a permis de récolter près de 200 000 dollars. "Cela nous a permis de nous atteler au design de l'objet, le processus industriel, la fabrication des moules", explique le jeune entrepreneur, dont le projet est incubé par l'Ecole des Mines de Nantes.

Partenariat avec Givaudan

Le coup de projecteur par Google a aussi permis à Guillaume Rolland de trouver des partenaires. Il a trouvé un associé, Ivan Skybyk, 30 ans, un spécialiste de l'industrialisation, TXCube, et s'est associé à un industriel renommé, le suisse Givaudan, l'un des leaders mondiaux des parfums et arômes. "Avec lui, nous avons beaucoup travaillé sur le système de capsules de parfums. Désormais, une recharge dure 30 réveils, alors que dans mon prototype, il fallait recharger le réveil chaque soir. C'est une énorme amélioration", explique Guillaume Rolland.

La start-up compte 3 salariés fin 2015 ; ils seront deux fois plus au premier trimestre 2016. De quoi s'atteler à la commercialisation. Les premiers clients seront livrés en mai et l'arrivée dans les rayons des distributeurs est prévue en septembre. Le réveil olfactif sera vendu 99 euros avec une capsule ; la recharge de deux capsules supplémentaires (odeurs "croissant chaud", "herbe coupée", "bord de mer", "menthe", "chocolat" ...) coûtera 9 euros. Le réveil sera assemblé en Chine mais les capsules seront "Made in France", produites dans une usine de la région parisienne.

Le design final du produit présenté au CES

Au CES, Guillaume Rolland présentera le design final de l'appareil et les premières collections de capsules dans un bar à senteurs. Son équipe y poursuivra les discussions avec des retailers et distributeurs nord-américains.

Sensor Wake ne cache pas que le réveil n'est qu'un "premiers pas" et que d'autres produits grand public diffuseurs de senteur sont en préparation. "On veut prouver qu'il y a un marché de l'olfactif. Notre technologie pourrait arriver dans des objets du quotidien, de santé et de bien-être", estime Guillaume Rolland.

PARCOURIR LE DOSSIER

Start-up

CES 2016 : Innov + fait plus pour la sécurité routière

Economie numérique

CES 2016 : France Craft Automobiles propose un véhicule en kit réparable à l’infini

Cosmétique

CES 2016 : Romy invente le Nespresso de la cosmétique

Smart home

CES 2016 : Concierge et Fenotek jouent les majordomes à domicile

CES

CES 2016 : le sex toy connecté d'E.Sensory promet des sensations fortes aux lectrices de textes érotiques

French Tech

CES 2016 : Craft AI donne de l'intelligence artificielle aux objets connectés

Start-up

CES 2016 : Equisense, l'appli qui murmure à l'oreille du cavalier

Objets connectés

CES 2016 : Fingertips et son coussin connecté Viktor, pour les personnes en perte d'autonomie

CES

CES 2016 : Think & Go ajoute le paiement à ses écrans communicants

CES

CES 2016 : 42Tea et la cérémonie du thé devient une expérience connectée

CES

CES 2016 : Plussh, le streaming vidéo en direct à la française

Formation

CES 2016 : Klaxoon met en boîte la formation

CES

CES 2016 : LSee, l'analyse de sang pour optimiser la perte de poids

CES

CES 2016 : In&Motion déclenche son airbag pour skieurs

CES

CES 2016 : Ween lève 2 millions d'euros pour tenter de gagner la bataille des thermostats intelligents

Start-up

CES 2016 : Hydrao promet que sa douche écolo connectée fait économiser de l'eau

CES

CES 2016 : De Rigueur ou la fashion tech, pour vous les hommes

CES

CES 2016 : Immersit met le cinéma dynamique dans votre salon

CES

CES 2016 : Enlaps automatise les time-lapses

Les data du jour

Au moins 210 entreprises françaises au CES 2016, record battu !

IoT

CES 2016 : Terraillon présentera Omni, un objet connecté de luminothérapie

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS