Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

CES 2016 : Plussh, le streaming vidéo en direct à la française

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Suite de notre série consacrée aux start-up françaises présentes au CES 2016. Aujourd'hui, intéressons-nous à la start-up montpelliéraine Plussh qui développe une application mobile de streaming vidéo en direct, destinée aux professionnels.

CES 2016 : Plussh, le streaming vidéo en direct à la française
CES 2016 : Plussh, le streaming vidéo en direct à la française © Plussh

Dans leur vie de correspondant régionaux pour des médias nationaux, plusieurs journalistes montpelliérains étaient confrontés à la même frustration : "ne pas avoir le temps et l'espace pour raconter les petites histoires en marge des grosses infos, les coulisses", raconte Dimitri Moulins, co-fondateur de Plussh. Or, au sein de son agence de presse, qui édite un pure player régional, MLactu, l'équipe constate l'intérêt du public pour ces infos de niche. Et le meilleur moyen de les traiter, de leur point de vue, est la vidéo en direct depuis un smartphone. "Mais aucune solution n'existait à un prix accessible", plaide le journaliste.

 

Ainsi est née Plussh, début 2014, même si la société n'a officiellement été créée que cet automne. Elle compte trois salariés, et travaille étroitement avec son fournisseur technique Sherpa. La start-up montpelliéraine Matooma est son autre partenaire principal.

 

alternative française à periscope

Entre le moment où l'équipe a eu l'idée de l'application et son arrivée sur le marché, des géants comme Facebook et Twitter se sont mis  au direct vidéo social... Un handicap ? "Cela valide au contraire notre idée et permet d'évangéliser le marché, estime Dimitri Moulins. Avant que Periscope ne sorte, il fallait expliquer l'intérêt de faire du direct-vidéo depuis son portable, l'utilité… Plus besoin de le faire aujourd'hui."

 

Plussh a des atouts à faire valoir par rapport à ses puissants rivaux grand public. "Nous proposons une meilleure qualité vidéo,  l'intégration de logos, la possibilité de publier la vidéo sur un site externe… Nous permettons à nos clients de générer de la valeur et de la garder chez eux plutôt que de la donner à Facebook ou Twitter", insiste le co-fondateur.

 

une version android avant le CES

L'application, disponible depuis juillet 2015, a reçu un bon accueil selon ses créateurs : "On a eu deux fois plus de téléchargements que prévu. Nos clients pros ont utilisé l'appli pour retransmettre des événements sportifs non médiatisés, des conférences, montrer les coulisses d'événements…"  La version pour iPhone sera mise à jour en cette fin d'année, et une version Android arrive, avec de nouvelles fonctionnalités et une interface repensée.

 

De quoi être prêt pour le CES, pour laquelle l'entreprise a été sélectionnée par La Poste. "On espère avoir accès à des clients, grands comptes et médias", confie Dimitri Moulins. Plussh compte aussi convaincre ses camarades de stand de la French Tech d'utiliser sa solution pour streamer en direct… ou en différé vers la France, décalage horaire oblige.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale