Tout le dossier Tout le dossier

[CES 2017] Jooxter lève 1 million d’euros pour aider les entreprises à optimiser leurs bureaux

[UN JOUR, UNE START-UP] La start-up lilloise Jooxter déploie des capteurs dans les bureaux d’entreprises afin de les aider à mieux gérer leurs espaces.

Elle vient de boucler une levée de fonds d’un million d’euros.

Partager
[CES 2017] Jooxter lève 1 million d’euros pour aider les entreprises à optimiser leurs bureaux

Des bureaux inutilisés, ce sont des euros envolés pour les entreprises. Chaque poste de travail coûte en moyenne 12 000 euros par an pour les entreprises françaises, les locaux représentant la deuxième ligne de dépenses après les salaires. Et pourtant le taux d'occupation d'un poste de travail est seulement de 50%. Il y a donc d'énormes sources d'optimisation des espaces professionnels.

Partant de ce constat, la start-up Jooxter (partagée entre Euratechnologies à Lille et Le Village by CA à Paris) a conçu un outil nourri à l'intelligence artificielle, afin d'aider les entreprises à mieux gérer leurs espaces. La solution s'appuie sur des capteurs installés dans les locaux à des emplacements stratégiques. "Nous avons conçu un algorithme pour les placer, précise Thomas Thelliez, CTO de la société. Ces balises beacon, qui communiquent en Bluetooth low energy, sont équipées de détecteurs de présence et de mouvements. Elles permettent de cartographier la vie et les flux du bâtiment". Les employés qui le souhaitent peuvent aussi intégrer une application mobile à leurs smartphones pros qui enregistre (anonymement) leurs déplacements dans l'immeuble.

20% de mètres carré gagnés grâce au numérique

La start-up leur propose en échange de leur donner une palette d'outils pour leur faciliter la vie au bureau : géolocalisation intérieure, infos sur l'occupation de salles, réservation d'espaces, mise à disposition d'un bureau inoccupé pour ses collègues (soit le principe de l'auto-partage appliqué aux postes de travail). Des fonctionnalités qui permettent une gestion dynamique des espaces de travail. La jeune pousse pourrait ainsi "faire gagner 20% d'espace supplémentaire aux entreprises" pour un coût maitrisé.

Jooxter se targue d'avoir permis au groupe Adeo (maison-mère de Leroy Merlin) de renoncer à une extension de son siège social en libérant des espaces sous-utilisés. La start-up travaille aussi avec le groupe Deloitte pour l'aménagement de sa tour de La Défense. "Il y a 400 postes de travail disponibles, et 600 collaborateurs qui y travaillent. Cela fonctionne bien grâce à nos outils", explique le co-fondateur.

Jooxter peut aussi assurer une mission de conseil en matière de futurs aménagements, avec une capacité prédictive. "Nous proposons des agencements plus efficaces à l'aide des données collectées", explique Thomas Thelliez.

1 million d'euros levé, cap sur l'étranger

La start-up lilloise, qui compte une dizaine de salariés, vient de boucler sa première levée de fonds, d'un montant d'un million d'euros, auprès du fonds d'investissement Newfund. La jeune pousse s'envolera en janvier 2017 pour le CES Las Vegas où elle exposera les fonctionnalités de son application mobile au service des occupants d'immeubles. "Nous montrerons notamment le prototype d'un capteur utilisant le réseau bas débit LoRa", explique le CTO. Jooxter, qui travaille avec Vinci Facilities et Sodexho, veut accentuer sa présence à l'international, au Royaume-Uni, en Europe et au-delà. Elle vient d'installer ses capteurs dans des bâtiments au Luxembourg et en Europe de l'Est.

Jooxter : démonstration de la solution en vidéo

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

CES 2017

[CES 2017] 3D Sound Labs démocratise le son spatialisé

Réalité virtuelle

[CES 2017] Scalable Graphics lance une technologie sans fil pour les casques de réalité virtuelle

Start-up

[CES 2017] Greenerwave recycle les ondes pour booster les débits

Start-up

[CES 2017] Miraxess veut transformer les smartphones en ordinateurs

Objets connectés

[CES 2017] QuB, un cube connecté pour faciliter la vie en entreprise

Smart home

[CES 2017] Myxyty met la domotique dans une enceinte

Objets connectés

[CES 2017] Nov'in invente la canne connectée pour personnes âgées

Start-up

[CES 2017] Aykow : la purification de l’air intérieur et la mesure du radon dans le sol

Impression 3D

[CES 2017] 3dvarius commercialise ses premiers violons électriques imprimés en 3D

CES

[CES 2017] Avec Gaspard, Hector veut prévenir les escarres

CES 2017

[CES 2017] InspEar, start-up d’Arta Group, propose un écouteur audio augmenté, intelligent et connecté

CES

[CES 2017] Meyko accompagne les enfants asthmatiques au quotidien

Environnement

[CES 2017] Rium détecte la radioactivité avec un objet connecté

Start-up

[CES 2017] 7 Medical synchronise les données de santé

IoT

[CES 2017] Avec Biotraq, le big data peut garantir la qualité des produits périssables

IoT

[CES 2017] La start-up corse Icare veut vous passer la bague au doigt

Management

[CES 2017] La Loupe de Klaxoon n'a pas encore livré tous ses secrets

Smart home

[CES 2017] Invoxia repositionne son haut-parleur Triby en hub pour la smart home

CES 2017

[CES 2017] Plume Labs dévoile Flow, le capteur qui doit vous aider à mieux respirer

IoT

Cosmo, le feu-stop connecté pour motards, lance sa campagne Kickstarter

IoT

[CES 2017] PKvitality invente une montre connectée pour prendre sa glycémie sans se piquer

CES 2017

[CES 2017] i-lunch, une nouvelle cantine digitale et connectée aux données de santé

Start-up

[CES 2017] Covirtua soigne les troubles cognitifs grâce à la réalité virtuelle

Formation

[CES 2017] NaturSoftware crée une interface numérique centrée sur l'humain

Wearable tech

[CES 2017] Specktr, un gant connecté pour contrôler la musique du bout des doigts

Santé

[CES 2017] Sublimed présente son patch connecté anti-douleur

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS