Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES 2017] Nov'in invente la canne connectée pour personnes âgées

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[UN JOUR, UNE START-UP] La start-up stéphanoise Nov'in s'est associée au fabricant de cannes Fayet pour créer un modèle "intelligent". C'est notre start-up CES du jour.

Nov'in invente la canne connectée pour personnes âgées
[CES 2017] Nov'in invente la canne connectée pour personnes âgées © Nov'in

C'est le dernier fabricant de cannes français. Fayet, qui possède un atelier à Orléat près de Thiers (Puy-de-Dôme), a notamment conçu la célèbre canne du personnage de la série Dr House. Cette maison centenaire veut concilier tradition et innovation. Elle s'est associée à la start-up stéphanoise Nov'in pour concevoir une canne connectée.

 

L'objet ressemble à un modèle classique. L'intelligence se trouve à l'intérieur. "La canne est équipée d'un accéléromètre et d'un giroscope pour détecter les mouvements de son utilisateur", explique Vincent Gauchard, co-fondateur de Nov'in. Cette donnée est ensuite envoyée dans le cloud, par liaison GSM (grâce à une puce GPRS), pour être analysée. "Le système va apprendre et comprendre les habitudes de l'utilisateur pour ensuite pouvoir détecter une situation inhabituelle : réveil tardif, absence de mouvement", détaille Vincent Gauchard de Nov'in. Les proches sont alors informés. Un bouton d'urgence permet aussi de donner l'alerte manuellement. Et nous avons créé un algorithme de détection automatique de chute". Nov'in veut intégrer cette technologie d'alerte automatisée, baptisée "Dring", à d'autres types de produits.


Fayet devrait commercialiser cette "smart canne" fin 2017 dans ses réseaux de distribution habituels, comme des pharmacies et para-pharmacies.

 

Nov'in, un Quirky français

La collaboration avec Fayet sur ce produit connecté illustre l'approche de la société Nov'in. Celle-ci se voit comme une "boîte à idées digitales". "Nous avons créé une plate-forme d'innovation participative pour faire émerger de nouvelles idées. Nous sélectionnons les meilleures et les développons, souvent avec des partenaires. La personne à l'origine de l'idée peut alors être rétribuée en produits ou en part du chiffre d'affaires". Cette approche rappelle celle de la start-up américaine Quirky, qui avait tenté de créer des produits imaginés par une communauté d'inventeurs. Mais le projet avait tourné court après quelques mois. "Nous choisissons de nous appuyer sur des marques bien installées dans leur segment, comme Fayet, tandis que Quirky avait fait le pari de développer sa propre marque", précise Vincent Gauchard.

 

Avant de collaborer avec Fayet, Nov'in avait déjà créé un premier produit, un sac de sport nouvelle génération, le Karkoa. D'autres inventions sont soumises au vote des internautes sur le site.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale