Tout le dossier Tout le dossier

[CES 2018] Citymagine supervise la maintenance de la voirie

[UN JOUR, UNE START-UP] Grâce à l'analyse d'images, Citymagine propose de cartographier l'état des routes. La start-up lilloise participera au CES de Las Vegas du 9 au 12 janvier 2018.

Partager
[CES 2018] Citymagine supervise la maintenance de la voirie

"Faire effectuer des relevés d'informations sur la voirie par des techniciens est lent et coûteux", observe Matthieu Levivier, fondateur de Citymagine. Pourrait-on vérifier l'état des routes plus efficacement ? C'est l'objectif de cette start-up fondée début 2016. L'entreprise, qui compte aujourd'hui 8 collaborateurs, a reçu 5 prix cette année, dont le Huawei Digital IN-Pulse. "Nous proposons un traitement de l'information automatisé et objectif", explique l'entrepreneur. Citymagine propose de mettre ses algorithmes à profit pour repérer, à partir d'un relevé d'images, différents problèmes. Il suffit pour cela d'équiper des véhicules avec une caméra capable de filmer à 360° lorsqu'ils écument les axes à analyser. Celles-ci ne sont pas fabriquées spécifiquement pour la start-up, mais se trouvent sur le marché.

contrôler l'état du marquage au sol

Citymagine travaille depuis avril 2016 avec le département du Pas-de-Calais, en partenariat avec le groupe Hélios, en charge des marquages sur la chaussée. L'objectif est de détecter les endroits où ces marquages sont usés, et de mettre en évidence le degré d'effacement de la peinture. Le système, mis en oeuvre en septembre 2017, reporte ses analyses sur une carte interactive, facile à explorer. "Il suffit de savoir utiliser Google Maps, note Matthieu Levivier. Les axes routiers s'affichent en vert ou en rouge, selon l'état des marquages." Cet outil peut alors être mis entre les mains des décideurs. À partir de cet état des lieux, ils peuvent définir les actions prioritaires, et répartir le budget au mieux. Et sur le terrain, les techniciens peuvent repeindre uniquement les segments qui le nécessitent, plutôt que des portions de route entières.

croisement de données

Les données visuelles recueillies et analysées peuvent être croisées avec d'autres informations, pour un panorama plus complet de la situation. "Dans le Pas-de-Calais, l'état des marquages au sol a été comparé avec la fréquence des accidents, indique le fondateur de Citymagine. Nous pourrions aussi les croiser avec le trafic routier, ou encore la météo: deux paramètres dont dépendent l'usure des marquages." Le logiciel peut aussi évoluer au fil des besoins. À partir des mêmes images, il est possible de lui apprendre à détecter de nouvelles anomalies, comme l'état des panneaux de signalisation, ou la qualité de la chaussée. Cela ouvre la porte à la maintenance prédictive. "Selon la criticité, de nouveaux relevés peuvent ensuite être faits plus ou moins fréquemment", complète Matthieu Levivier.


Cet outil pourrait aller encore plus loin, et contribuer à la ville intelligente, "en analysant la propreté, le fonctionnement de l'éclairage public, ou encore en détectant des incivilités", énumère son créateur. En se rendant au CES en janvier 2018, Citymagine espère trouver de nouveaux clients français. L'évènement sera également l'occasion d'analyser les possibilités offertes par le marché américain.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

CES

[CES 2018] Roadie, le tracker GPS d'Invoxia s’ouvre à l’international et se lance dans le B2B, avec Carrefour

CES 2018

[CES 2018] Le montpelliérain Koovea prend la température des médicaments

CES

[CES 2018] Avec FlySafe, Air Space Drone sécurise les vols de drones dans l'espace urbain

CES 2018

[CES 2018] Wiidii revient à Las Vegas avec son concierge mi-homme mi-robot… et des annonces dans les valises

CES

[CES 2018] Vaonis vise les étoiles avec le télescope connecté Stellina

CES 2018

[CES 2018] Bubbleflat veut simplifier toutes les démarches des colocataires

CES 2018

[CES 2018] Parkki analyse le stationnement urbain

IoT

[CES 2018] DreaminzZz met l'hypnose à portée de tous

CES 2018

[CES 2018] Safetyn, un assistant intelligent pour les pilotes d'avions de loisirs

Electronique

[CES 2018] Avec EyeBrain et EyeDee, SuriCog permet d'interagir avec le regard

CES 2018

[CES 2018] KineQuantum veut améliorer la kinésithérapie grâce à la réalité virtuelle

Automobile

[CES 2018] YoGoKo, la plateforme innovante pour les voitures connectées et autonomes

IoT

[CES 2018] Foosball Society, ou le baby-foot comme outil "d’acculturation digitale"

IoT

[CES 2018] Néop, la clé mobile des espaces partagés

CES

[CES 2018] Haapie veut se démarquer avec son robot social et cognitif

Réalité virtuelle

[CES 2018] Timescope utilise la réalité virtuelle comme machine à voyager dans le temps

Géolocalisation

[CES 2018] Syntony fait entrer la localisation par satellites dans les tunnels et les métros

CES

[CES 2018] Knock personnalise la recherche de logement

IoT

[CES 2018] EHTech, un récupérateur connecté de chaleur des eaux usées de la douche

IoT

[CES 2018] La chaussure d’E-vone aide les seniors à rester autonomes

Tourisme

[CES 2018] Bziiit donne de la résonance aux marques sur le terrain

CES

[CES 2018] Par le jeu, Kiplin veut faire bouger les salariés

IoT

[CES 2018] Janasense repense le maintien à domicile des aînés

IoT

[CES 2018] Airnodes, un miroir intelligent sur mesure pour les hôtels

Santé

[CES 2018] Immersive therapy veut faire du bruit avec sa solution mobile anti-acouphènes

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS