[CES 2018] Google Assistant tente de rattraper son retard sur Amazon Alexa

Alors que le CES 2017 avait été marqué par la suprématie d’Alexa, Google semble en mesure de renverser la vapeur un an plus tard.

Partager
[CES 2018] Google Assistant tente de rattraper son retard sur Amazon Alexa

Plutôt discret sur le CES de Las Vegas ces dernières années, Google a totalement changé de stratégie pour cette édition 2018. Le géant américain est devenu exposant sur le salon, et a quadrillé la ville de publicités vantant son assistant personnel. Impossible d’échapper au cri de ralliement "Hey Google" que l’on emprunte le célèbre Strip de la ville où que l’on se déplace via son fameux monorail.

Google, la menace fantome

Le message est clair : Google ne veut plus laisser l’espace libre à son concurrent Amazon. Celui-ci n’était pas non plus officiellement présent au CES 2017 mais avait pourtant brillé par procuration. Le phénomène s’inverse un an plus tard. Google affiche une liste impressionnante de marques adoptant son "Assistant" dans tous les domaines : hauts parleurs (JBL, LG, Bank & Olufsen, Sony), casques audio, télévisions (Xiaomi, TCL, LG), smartphones , box internet (Bouygues Télécom en France), objets connectés, et même voitures (via une intégration à Android Auto, utilisé par une quarantaine de constructeurs). Google développe aussi les possibilités d’"Actions" déclenchables par le système : il en revendique déjà plus d’un million, là où Amazon annonce 25 000 skills (mais les deux termes ne correspondent pas exactement au même type d’interactions). Google affirme que son Assistant est désormais embarqué dans 400 millions d'appareils... mais cela ne signifie pas qu'il est utilisé quotidiennement par 400 millions de personnes.

Néanmoins, la stratégie consistant à copier sans vergogne les initiatives d'Amazon dans le domaine semble payer pour Google. Dernière illustration de ce suivisme : après avoir proposé une version miniaturisée de son enceinte intelligente l'an dernier, il a annoncé au CES qu’il allait permettre la prise en charge d’écrans tactiles, en plus de la voix. Amazon avait annoncé un modèle avec écran en... mai 2017.

Amazon contre-attaque

La firme de Seattle ne compte pas laisser son féroce rival piller ses idées et grignoter son retard sans réagir. Au CES 2018, même si la marque n’a pas été aussi active que Google en termes de communication, elle a procédé à quelques annonces importantes. Amazon va proposer une version d’Alexa pour Windows 10 et pour des wearables (notamment des lunettes intelligentes) dans les prochains mois. Toyota et Lexus vont intégrer son système de synthèse vocale à leurs modèles. Amazon poursuit aussi un travail plus souterrain en direction de la communauté de développeurs et leur propose de nouveaux outils pour intégrer Alexa à leur objet ou application plus facilement.

Bref la bataille est loin d’être finie, et ce duel à deux pourrait même se muer en guerre à trois ou quatre si Apple et Microsoft décident enfin d’accélérer dans ce domaine. De quoi alimenter le feuilleton des assistants intelligents au moins jusqu’au CES 2019 !

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS