Tout le dossier Tout le dossier

[CES 2018] Knock personnalise la recherche de logement

[UN JOUR, UNE START-UP] Permettre la rencontre entre un bien immobilier et son futur propriétaire : c’est la raison d’être de la start-up bordelaise Knock, qui participera à son premier CES en janvier.

Partager
[CES 2018] Knock personnalise la recherche de logement

L’achat ou la vente d’un logement, c’est souvent un marathon épuisant. "Quand on est client, on doit souvent poser des RTT pour organiser ses visites. Quand on est agent, on voit plus souvent des gens qui viennent 'voir' des biens que les acheter. Il y a une perte de temps dans les deux sens", explique Benoit Palabre. Avec quatre co-fondateurs, le jeune homme a eu l’idée de fonder la start-up Knock pour tenter de fluidifier le processus.

Mieux connaître l'acheteur, une info précieuse pour les agences

Pour la start-up créée en 2017, il faut mieux connaître le profil et les envies de l’acheteur pour lui proposer des offres correspondant à ses critères. "Pour cela, il faut cumuler des critères objectifs sur le bien – nombre de pièces, surface, quartier, équipements, budget – et des critères plus subjectifs", précise le CTO de la start-up. Knock a créé un questionnaire à choix multiples pour cerner le style de vies, les habitudes de consommation et attentes des acheteurs. "Ce sont des questions variées : comment allez-vous au travail, achetez-vous du pain tous les jours, consommez-vous bio… qui nous aident à définir les besoins précis de l’acheteur". L’algorithme créé par Knock fait correspondre ces critères objectifs, subjectifs avec les annonces qu’il recueille auprès d’agences. "Nous envoyons au final trois offres ultra-ciblées aux acheteurs. La promesse est de leur faire gagner du temps et de fournir des prospects ultra-qualifiés aux professionnels". Le service est gratuit pour les acheteurs, ce sont les agences qui paient.

Parfaire l'ia avec davantage d'offres et de clients

Knock, qui a levé 200 000 euros auprès de business angels, a lancé un beta-test cet automne dans sa région de Bordeaux (la start-up est incubée chez Bordeaux techno west). La jeune entreprise discute avec des réseaux immobiliers pour qu’ils lui confient leurs données sur les biens qu’ils commercialisent. L’accès à des données de qualité est la clé du succès. Pour parfaire ses algorithmes, Knock doit aussi augmenter son nombre d’utilisateurs. Plus elle aura d’offres en stock et de beta-testeurs, plus ses algorithmes de matching seront précis. C’est l’un des enjeux de la présence de la start-up française au CES, sur le stand de la Nouvelle-Aquitaine : se faire remarquer. La start-up mettra en scène sa technologie dans des scénarios adaptés au marché américain. Mais elle espère convaincre des premiers utilisateurs sur son marché d’origine et dans les pays francophones.

PARCOURIR LE DOSSIER

CES

[CES 2018] Roadie, le tracker GPS d'Invoxia s’ouvre à l’international et se lance dans le B2B, avec Carrefour

CES 2018

[CES 2018] Le montpelliérain Koovea prend la température des médicaments

CES

[CES 2018] Avec FlySafe, Air Space Drone sécurise les vols de drones dans l'espace urbain

CES 2018

[CES 2018] Wiidii revient à Las Vegas avec son concierge mi-homme mi-robot… et des annonces dans les valises

CES

[CES 2018] Vaonis vise les étoiles avec le télescope connecté Stellina

CES 2018

[CES 2018] Bubbleflat veut simplifier toutes les démarches des colocataires

CES 2018

[CES 2018] Parkki analyse le stationnement urbain

IoT

[CES 2018] DreaminzZz met l'hypnose à portée de tous

CES 2018

[CES 2018] Safetyn, un assistant intelligent pour les pilotes d'avions de loisirs

Electronique

[CES 2018] Avec EyeBrain et EyeDee, SuriCog permet d'interagir avec le regard

Smart city

[CES 2018] Citymagine supervise la maintenance de la voirie

CES 2018

[CES 2018] KineQuantum veut améliorer la kinésithérapie grâce à la réalité virtuelle

Automobile

[CES 2018] YoGoKo, la plateforme innovante pour les voitures connectées et autonomes

IoT

[CES 2018] Foosball Society, ou le baby-foot comme outil "d’acculturation digitale"

IoT

[CES 2018] Néop, la clé mobile des espaces partagés

CES

[CES 2018] Haapie veut se démarquer avec son robot social et cognitif

Réalité virtuelle

[CES 2018] Timescope utilise la réalité virtuelle comme machine à voyager dans le temps

Géolocalisation

[CES 2018] Syntony fait entrer la localisation par satellites dans les tunnels et les métros

IoT

[CES 2018] EHTech, un récupérateur connecté de chaleur des eaux usées de la douche

IoT

[CES 2018] La chaussure d’E-vone aide les seniors à rester autonomes

Tourisme

[CES 2018] Bziiit donne de la résonance aux marques sur le terrain

CES

[CES 2018] Par le jeu, Kiplin veut faire bouger les salariés

IoT

[CES 2018] Janasense repense le maintien à domicile des aînés

IoT

[CES 2018] Airnodes, un miroir intelligent sur mesure pour les hôtels

Santé

[CES 2018] Immersive therapy veut faire du bruit avec sa solution mobile anti-acouphènes

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS