Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES 2018] L’Oréal lance UV Sense, la V2 de son patch UV connecté… mais pas sous forme de patch

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Après le lancement du patch connecté My UV Patch mesurant l’exposition aux UV en 2016, L’Oréal annonce au CES 2018 la V2 de sa solution : UV Sense. Mais sous une autre forme. Suite aux remontées des utilisateurs, le groupe de cosmétique présente le premier capteur UV électronique portable sans pile, avec un design plus adapté aux habitudes des consommateurs.

L’Oréal lance UV Sense, la V2 de son patch UV connecté… mais pas sous forme de patch
UV Sense de L'Oréal se présente sus la forme d'un ongle... connecté © L'Oréal

"Les gens ne connaissent pas leur taux d’exposition aux UV. Or, quand on voit l’augmentation des mélanomes, nous avons souhaité trouver une manière d’utiliser la technologie pour mesurer ce taux", explique Guive Balooch, vice-président international de l’incubateur L’Oréal Technology.

Au CES 2016, L’Oréal avait ainsi fait le buzz avec My UV Patch, son patch connecté qui mesure l’exposition UV, sous la marque La Roche-Posay. Depuis, plus d'un million de patchs ont été distribués gratuitement aux consommateurs dans 37 pays. Les commentaires des clients et les études ont ensuite montré que 34% des utilisateurs appliquaient plus fréquemment de la crème solaire et, pour 37%, plus d’auto-bronzant.


Un capteur d’UV connecté et sans batterie


Mais l’un des reproches fait à la première solution était sa durée de vie, et l’aspect peu esthétique du patch à coller sur sa peau. Deux ans et des tests utilisateurs plus tard, le groupe de cosmétique a donc retravaillé sa solution. "Nous nous sommes rendu compte qu’il fallait créer quelque chose de mieux et de plus facile à utiliser", explique Guive Balooch.

C’est donc un capteur UV électronique portable sans pile que L’Oréal présente au CES 2018, toujours sous la marque La Roche Posay. "Il n’y a plus besoin de prendre une photo,  la solution dotée de capteurs détecte le taux d’UV et, surtout, c’est le seul objet connecté du genre sans batterie. C’est vraiment innovant", explique Guive Balooch.


Un produit innovant… et design
En captant les rayons solaires UVA et UVB, UV Sense est capable de collecter jusqu’à 3 mois de données. Cette V2 s’accompagne d’une nouvelle appli disponible sur iOS et Android qui traduit et transfère les données via la technologie NFC. Il suffit à l’utilisateur d’indiquer son phototype dans l’appli en amont pour recevoir les recommandations adaptées.  UV Sense est également capable de mesurer le taux de pollution dans l’air. "C’est la combinaison des datas qui crée l’expérience", précise Guive Balooch. Comme pour la précédente version, L’Oréal s’est rapproché de MC 10 et du professeur John Rogers de la Northwestern University pour développer cet aspect technique de la solution.

Mais au-delà de l’aspect technique, L’Oréal a aussi revu l’aspect pratique et esthétique. Fini le patch, UV Sense se présente sous la forme d’une petite pastille qi vient se coller sur l’ongle. Plusieurs modèles sont disponibles. Pour cela, L’Oréal a travaillé avec la société de design fuseproject. "Tout l’enjeu était de concevoir un produit esthétique, intégrant la technologie et centré sur l’expérience utilisateur."


Lancement dès l’été 2018
UV Sense sera lancé cet été en test aux Etats-Unis au tarif maximum de 40 dollars avant un lancement international en 2019. "Nous serons en mesure de communiquer le bon tarif dans quelques mois." En parallèle des pilotes seront lancés, en France et en Australie notamment, pour affiner le produit.

Démonstration en vidéo

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale