Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2018] La start-up chinoise Pico présente un casque de réalité virtuelle "roomscale" tout-en-un

mis à jour le 10 janvier 2018 à 17H29
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L'écosystème numérique chinois est très actif dans le domaine de la réalité virtuelle (comme dans tous les autres), et ses start-up s'intéressent au marché occidental. Au CES 2018, Pico présente entre autres le Pico Neo, un casque autonome tracké (ainsi que ses contrôleurs) sur six axes.

La start-up chinoise Pico présente un casque de réalité virtuelle roomscale tout-en-un
[CES 2018] La start-up chinoise Pico présente un casque de réalité virtuelle "roomscale" tout-en-un © Pico

La start-up chinoise Pico participe au CES 2018 pour présenter son nouveau casque de réalité virtuelle, le Pico Neo. Il se démarque car il s'agit du premier casque "tout-en-un" doté d'un suivi du positionnement sur six axes (6DoF) à la fois pour le casque et pour ses deux contrôleurs.

 

En comparaison, le HTC Vive Focus, sorti récemment, se contente d'un seul contrôleur à trois axes, et il en sera de même pour le futur casque Daydream de Lenovo. Surprenant, quand on sait qu'ils s'appuient tous sur la même plate-forme matérielle (celle du Qualcomm Snapdragon 835), et que le Pico Neo utilise la plate-forme logicielle Vive Wave de HTC.

 

Un tracking par ultrasons pour les contrôleurs

Le secret de Pico est d'utiliser une technologie de suivi du positionnement par ultrasons (par opposition au suivi optique). Si cela lui permet de faire sur le papier ce dont les autres ne sont pas capables, des doutes subsistent néanmoins concernant la fiabilité et la performance du système. Dans un communiqué de presse, Pico déclare que "le Pico Neo n'expérience que rarement une image hâchée ou des pertes de frames"... une affirmation probablement moins rassurante que ne le voudrait son auteur. L'Usine Digitale est présente au CES et fera l'essai du casque afin d'en juger les performances.

 

Mise à jour au 10/01/2018 : Nous avons pu faire l'essai du Pico Neo, et il est en effet doté d'un bon tracking pour le casque, sans aucun "décrochage". Les contrôleurs par contre souffrent d'un certain temps de retard par rapport aux mouvements de l'utilisateur. Cela reste utilisable, mais ce n'est pas comparable aux performances des contrôleurs du HTC Vive ou de l'Oculus Rift.

 

 

Outre son tracking, les caractéristiques du Pico Neo sont assez classiques. Deux écrans LCD d'une résolution de 1440 x 1600 pixels chacun, 4 Go de RAM, et 64 Go de stockage UFS 2.0 plus un stockage étendu pouvant aller jusqu'à 256 Go. Le casque est disponible en précommande au prix de 749 dollars pour les entreprises et développeurs américains et européens.

 

Offensive sur le marché B2B occidental

Pico cherche par ailleurs à atteindre de nouveaux clients sur le marché B2B, notamment pour l'industrie (automobile, aéronautique), la santé, l'immobilier ou dans le milieu éducatif. L'entreprise se targue d'avoir travaillé avec plus de 200 clients professionnels en 2017, dont Toyota, Volkswagen, China Life et Mengniu. Cette initiative s'appuie en partie sur deux nouveaux capteurs de profondeurs regroupés sous l'appellation Pico Zense, qui permettent un suivi à des distances allant de 0,2 mètre à 8 m. Ils sont disponibles en précommande pour 299 dollars pièce.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale