Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2018] Ouverture, cloud, IA et reconnaissance vocale, 5G… Samsung expose sa stratégie

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pas de multiples annonces produits pour Samsung cette année au CES 2018. La marque coréenne a surtout exposé sa stratégie en matière d’IA et d’IoT. Avec le déploiement de la plateforme SmartThings à tous les produits, B to C comme B to, dès le printemps 2018.

Ouverture, cloud, IA et reconnaissance vocale, 5G… Samsung expose sa stratégie
[CES 2018] Ouverture, cloud, IA et reconnaissance vocale, 5G… Samsung expose sa stratégie © Stéphanie Mundubeltz-Gendron

Plus de 20 % de parts de marché du mobile, leader TV depuis 12 ans, 6e marque la plus importante au monde, mise sur le marché de 500 millions d’objets connectés par an… Tim Baxter, Président and CEO de Samsung Electronics North America n’a pu s’empêcher de rappeler les chiffres de Samsung à l’ouverture de sa conférence de presse annuelle, la veille du CES 2018 à Las Vegas. Au-delà de quelques annonces produits, comme un téléviseur QLED 8K Full Micro-LED de 85 pouces ou le tableau connecté Flip pour le B to B, c’est surtout sa stratégie sur l’Internet des objets et l’intelligence artificielle que Samsung a choisi d’exposer cette année. Tout comme son concurrent coréen LG

 

14 milliards de dollars en R&D et un centre IA

"En 2017, nous avons investi 14 milliards de dollars en R&D", déclare Tim Baxter. Au total, 65000 ingénieurs et designers travailent sur les projets R&D. Sur ce volet innovation, la marque coréenne a indiqué également avoir investi dans 29 start-up (Gyroscope, Mobidoo, Glooko, Juvo…) via Samsung Next. Et Samsung ne compte pas s’arrêter là. La marque annonce l’ouverture d’un centre dédié l’intelligence artificielle avec quatre laboratoires dans le monde.

Dans le cadre de sa stratégie, le géant coréen souhaite continuer de se positionner autant sur le software que sur le hardware. Intelligence artificielle, voiture autonome, réalité virtuelle, IoT… sont au cœur de la feuille de route.  Pour asseoir ce positionnement, Samsung a rappelé ses trois piliers en matière d’IoT : la connectivité simple et ouverte, le cloud unifié et l’intelligence couplée à la reconnaissance vocale.

"Les douze derniers mois, il y a eu un gros effort de R&D pour unifier la plateforme cloud. Il y a aujourd’hui une plateforme unique pour tous les produits et toutes les solutions Samsung, que ce soit pour la maison connectée, la mobilité, la plateforme Artik dédiée au BtoB, pour la production d’objets connectés ou pour la voiture connectée…", explique Roberto Mauro, vice-président, Stratégie, Marketing et Relations externes de Samsung Electronics France, à L’Usine Digitale à l’issue de la conférence.  "En 2015, nous avions annoncé que tous nos produits seraient prêts pour l’IoT en 2020. Eh bien, nous pouvons vous annoncer que nous sommes déjà prêts", se félicite Tim Baxter.
 

SmartThings, une plateforme ouverte et intelligente…

Au centre de cette stratégie : le déploiement à tous les produits de SmartThings, sa plateforme ouverte dédiée aux objets connectés et à l’intelligence artificielle, et la certification par l’Open Connectivity Foundation (OCS). "On met sur le marché le plus grand nombre d’objets connectés. Et en même temps, on pense que ce serait une très mauvaise idée d’avoir une plateforme qui ne gère que nos produits, indique Roberto Mauro. Et de rappeler : "Samsung a toujours insisté sur l’ouverture.  Cela fait 10 ans que l’on travaille sur la convergence. Mais connecter les objets entre eux, c’est compliqué. Alors que tous les objets sont connectés à Internet, la connexion se fait aujourd’hui de manière beaucoup plus simple au travers du cloud, et non via une connexion directe entre objets".

"Avec SmartThings, nous avons des millions d’utilisateurs quotidiens et  l’OCF a environ 400 membres, ce qui en fait la plus grande association de ce type. Si on couple la puissance de Samsung et la taille de cette association, on est assez confiant sur le fait que l’écosystème qui est en train de se créer autour de l’OCF est là pour durer longtemps", poursuit Roberto Mauro, avant de préciser : "Il n’y aura jamais qu’un écosystème mais si au moins ils sont compatibles entre eux, c’est l’effort fait par l’OCF…"
 

… Mais Samsung centric

Mais attention, si tous les produits des marques adhérentes sont compatibles entre eux, cela ne signifie pas pour autant une intégration intuitive et intégrée. "On travaille à la simplification et à l’unification des interfaces. C’est quelque chose qui va rester une caractéristique des produits Samsung. Or, on ne va  pas retrouver la même chose chez nos concurrents". Et de citer Bixby, l’assistant personnel intelligent et vocal de marque : "C’est une solution Samsung et donc ce sera uniquement disponible sur les produits Samsung. Avec Google Home et Alexa, on peut commander la télé Samsung, mais l’intégration la plus poussée va être faite avec les produits Samsung…", précise-t-il.

Par ailleurs, Samsung a annoncé la préparation à la 5G de tous ses produits où cela fait sens. Et notamment dans l'univers de la Smart City et de la voiture connectée. "Samsung a une très grosse expertise, car on développe les composants de l’écosystème de la 5G elle-même, et sur le réseau en tant que fabricant d’équipemnt réseau", précse Roberto Maro. Lors de la conférence, des pilotes ont ainsi été mentionnés avec Korea telecom, ainsi qu'avec Verizon qui a choisi le Coréen pour le premier développement commercial aux Etats-Unis, à Sacramento, en fin d’année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale