Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2018] Valeo veut mieux monitorer les conducteurs et passagers grâce à l’intelligence artificielle

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Les véhicules du futur seront capables de "lire" la route… mais aussi l’humeur et l’état physiologique des occupants du véhicule, selon Valeo, qui le démontre à travers plusieurs concepts au CES 2018.

Valeo veut mieux monitorer les conducteurs et passagers grâce à l’intelligence artificielle
[CES 2018] Valeo veut mieux monitorer les conducteurs et passagers grâce à l’intelligence artificielle © Valeo

Les véhicules autonomes sauront tout de leur environnement immédiat, grâce à des nuées de capteurs, dont les fameux Lidar… Mais que sauront-ils de leurs occupants, prochainement réduits à l’état de passagers ? L’équipementier français Valeo a expliqué lors d’une conférence au CES qu’il était aussi important de "monitorer" l’intérieur de la voiture que l’extérieur, pour proposer une expérience sur mesure aux passagers. L’entreprise, spécialiste des capteurs extérieurs au véhicule (elle a conçu le premier Lidar présent sur un véhicule de série, l’Audi A8), veut donc développer des capteurs pour "surveiller" l’habitacle.

 

une caméra infrarouge pour détecter les passagers

 

 

Elle en montre quelques-uns au CES de Las Vegas. Comme la caméra infrarouge 3D développée par l’entreprise allemande Gestigon, rachetée par Valeo en 2017. Elle mélange reconnaissance 3D et imagerie thermique pour détecter la présence de personnes dans le véhicule et définir, par exemple, si un passager est couvert ou non, a trop chaud ou pas, et diffuser le bon niveau de chauffage. Cette technologie de traitement d’image permet aussi la reconnaissance faciale et des gestes pour de nouveaux types d’interfaces de bord. Ces technologies peuvent aussi être mises à profit pour détecter la mauvaise humeur (!), la fatigue et l’endormissement ou déclencher plus précisément les airbags en fonction de la position exacte des occupants. Valeo a déjà les bons capteurs dans son catalogue : tout l’enjeu est maintenant de travailler avec les constructeurs pour les intégrer à l’habitacle afin de les rendre quasiment invisibles.

 

de l'ia pour une interface personnalisée

Pour l’équipementier, l’adaptation du véhicule au passager passe aussi par des technologies d’intelligence artificielle comme le machine learning. Là encore, l’entreprise s’est récemment renforcée dans ce domaine par le biais d’une acquisition : celle de la start-up Cloud Made, basée à San Francisco et en Ukraine. Celle-ci apprend les habitudes des utilisateurs et propose une navigation plus naturelle. "La solution s’appuie sur un cloud 'générique' et un autre propre au véhicule", indique Guillaume Devauchelle, responsable de la R&D de Valeo. L'industriel met en scène ce concept au CES avec un cockpit expérimental baptisé "My Mobius", qui avait déjà été exposé au salon de Francfort en septembre 2017.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale