Tout le dossier Tout le dossier

[CES 2018] Vaonis vise les étoiles avec le télescope connecté Stellina

[UN JOUR, UNE START-UP] Fondée fin 2016, la start-up montpelliéraine d’astrophotographie Vaonis sera doublement présente au CES Las Vegas. Tout-en-un et très design, son télescope connecté Stellina vise le grand public et doit être lancé fin mars en Europe et à l’été en Amérique du Nord.

Partager
[CES 2018] Vaonis vise les étoiles avec le télescope connecté Stellina
Cyril Dupuy, fondateur de Vaonis

Vaonis bénéficiera d’une double exposition au CES Las Vegas. Récompensé d'Innovation Award CES 2018 dans la catégorie Digital Imaging (Imagerie numérique), le télescope connecté Stellina s’affichera dans l'espace dédié au Venitian Hotel. Mais Vaonis, qui envoie trois personnes au Nevada, exposera égalament à l’Eureka Park avec la délégation de la région Occitanie embarquée par l’agence Sud de France Développement. À Las Vegas, le fondateur de Vaonis Cyril Dupuy espère bien faire du business : "Nous n’y allons pas pour faire du buzz, mais pour rencontrer des distributeurs potentiels aux Etats-Unis et des influenceurs."

Compact et design
"J’ai toujours été bricoleur", assure Cyril Dupuy, diplômé d’un BTS Génie optique et d’une licence en Vision pour la robotique industrielle et président d’un club d’astronomie près de Montpellier. "Il y a cinq ans, j’ai imaginé un télescope tout-en-un, compact, facile à installer, à utiliser et contrôlable depuis un mobile, explique l’entrepreneur de 28 ans. Nous avons beaucoup travaillé l’expérience utilisateur. Il est fait pour le grand public, un enfant de huit ans peut s’en servir."

Les mensurations de Stellina lui permettent de tenir dans un sac à dos (poids : 7 kilos) et sa lunette de 80 mm de diamètre et 400 mm de focale est munie d'un capteur haute sensibilité. L’application Stellimap le pilote depuis un smartphone ou une tablette, qui sert de télécommande et d'écran d'affichage. L’ordinateur embarqué gère la mise en station, le pointage, le guidage et le traitement d’image. L’utilisateur est invité à partager les clichés avec une communauté d’utilisateurs.

Cyril Dupuy table sur un lancement commercial (Stellina est positionné à près de 2 200 euros) "en Europe à la fin mars, aux Etats-Unis à l’été". Pour cela, Vaonis espère finaliser début 2018 une levée de fonds de 1,7 million d’euros afin de lancer la production (en France) et créer cinq postes en 2018.

Présentation de Stellina en vidéo

Une start-up bien entourée

"J’ai eu le déclic de la création fin 2014 suite à ma rencontre avec le BIC (Business Innovation Center, ndlr) de la métropole de Montpellier, qui m’a encouragé", assure le créateur, qui a finalement enregistré la société Vaonis en novembre 2016. Hébergée à la pépinière Cap Alpha, la structure emploie six personnes. Depuis ses débuts, elle a obtenu l’accompagnement de LRIncubation, de l’ESA BIC Sud France de l’Agence spatiale européenne, des aides au prototypage et à l’étude de marché de la région Occitanie. Elle a bénéficié des programmes d’accélération Sprint Montpellier à l’automne 2016 et Netva de l’ambassade de France aux Etats-Unis en 2017. Stellina avait séduit le jury du "Tremplin" de l’enseigne Nature & Découvertes (prix Coup de cœur) fin 2016, et a été retenu comme l’un des "labels" de l’Observeur du design 2018. "Nous avons eu une très bonne collaboration avec l’agence parisienne Ova Design."

PARCOURIR LE DOSSIER

CES

[CES 2018] Roadie, le tracker GPS d'Invoxia s’ouvre à l’international et se lance dans le B2B, avec Carrefour

CES 2018

[CES 2018] Le montpelliérain Koovea prend la température des médicaments

CES

[CES 2018] Avec FlySafe, Air Space Drone sécurise les vols de drones dans l'espace urbain

CES 2018

[CES 2018] Wiidii revient à Las Vegas avec son concierge mi-homme mi-robot… et des annonces dans les valises

CES 2018

[CES 2018] Bubbleflat veut simplifier toutes les démarches des colocataires

CES 2018

[CES 2018] Parkki analyse le stationnement urbain

IoT

[CES 2018] DreaminzZz met l'hypnose à portée de tous

CES 2018

[CES 2018] Safetyn, un assistant intelligent pour les pilotes d'avions de loisirs

Electronique

[CES 2018] Avec EyeBrain et EyeDee, SuriCog permet d'interagir avec le regard

Smart city

[CES 2018] Citymagine supervise la maintenance de la voirie

CES 2018

[CES 2018] KineQuantum veut améliorer la kinésithérapie grâce à la réalité virtuelle

Automobile

[CES 2018] YoGoKo, la plateforme innovante pour les voitures connectées et autonomes

IoT

[CES 2018] Foosball Society, ou le baby-foot comme outil "d’acculturation digitale"

IoT

[CES 2018] Néop, la clé mobile des espaces partagés

CES

[CES 2018] Haapie veut se démarquer avec son robot social et cognitif

Réalité virtuelle

[CES 2018] Timescope utilise la réalité virtuelle comme machine à voyager dans le temps

Géolocalisation

[CES 2018] Syntony fait entrer la localisation par satellites dans les tunnels et les métros

CES

[CES 2018] Knock personnalise la recherche de logement

IoT

[CES 2018] EHTech, un récupérateur connecté de chaleur des eaux usées de la douche

IoT

[CES 2018] La chaussure d’E-vone aide les seniors à rester autonomes

Tourisme

[CES 2018] Bziiit donne de la résonance aux marques sur le terrain

CES

[CES 2018] Par le jeu, Kiplin veut faire bouger les salariés

IoT

[CES 2018] Janasense repense le maintien à domicile des aînés

IoT

[CES 2018] Airnodes, un miroir intelligent sur mesure pour les hôtels

Santé

[CES 2018] Immersive therapy veut faire du bruit avec sa solution mobile anti-acouphènes

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS