Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] Après son patch UV connecté, L’Oréal présente My Skin Track pH by La Roche-Posay

L’Oréal profite une nouvelle fois du CES  de Las Vegas pour présenter ses dernières innovations. Pour cette édition 2019, le groupe de cosmétique dévoile My Skin Track pH by La Roche-Posay, un prototype inédit de capteur microfluidique portable et connecté pour mesurer le pH de la peau.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après son patch UV connecté, L’Oréal présente My Skin Track pH by La Roche-Posay
[CES 2019] Après son patch UV connecté, L’Oréal présente My Skin Track pH by La Roche-Posay © L'Oréal

Au CES 2018, L’Oréal présentait UV Sense, un patch UV pour la peau, connecté et sans piles. Un an plus tard, le groupe de cosmétique se félicite de sa mise sur le marché. "L’application est disponible dans les Apple Stores aux Etats-Unis depuis novembre et, en 2019, nous allons viser davantage l’internationalisation", annonce Guive Balooch, directeur du Tech Incubateur de L’Oréal Recherche et Innovation, à L’Usine Digitale

"La bonne nouvelle, c’est que les premiers retours sont très positifs. Les commentaires sont très bons. Le fait qu’il n’y ait pas de batterie est très intéressant pour le consommateur. Mais il y a encore beaucoup à faire, nous souhaitons développer maintenant un portefeuille d’accessoires qui va avec, de nouveaux design et de nouvelles couleurs", nous indique-t-il.


Du capteur d’UV… au capteur de pH individuel pour la peau

Fort de ce lancement encourageant, L’Oréal va encore plus loin dans l’univers de la santé de la peau. Et révèle pour ce CES 2019 un nouveau prototype de capteur portable connecté capable de mesurer le PH de la peau. My Skin Track pH by La Roche-Posay – c’est son nom – a été créé en collaboration avec Epicore Biosystems, leader dans le secteur des plateformes microfluidiques et des capteurs portables flexibles.


Les études ont prouvé que le pH de la peau augmente avant l’apparition des symptômes d'affections cutanées. "Cela fait 40 ans que les dermatologues mesurent le PH de la peau. Cela indique l’état de santé de la peau. C’est très important en cas d’eczéma, d’acné, de bactéries ou autres problèmes de peau", nous explique Guive Balooch. Mais pour mesurer le PH de la peau, il faut disposer d’échantillons de sueur important – ou d’appareils très imposants, ndlr). La seule solution est d’aller chez le médecin. Avec My Skin Track pH, vous pouvez le faire chez vous et obtenir le résultat en 5 à 15 minutes".


Comprendre l'état de santé de la peau

 

 

Doté de la technologie microfluidique d’Epicore Biosystems, le produit se veut simple d’utilisation. Il suffit de poser le capteur sur sa peau et de le laisser poser 5 à 15 minutes. Celui-ci détecte alors les micro-particules de transpiration via un réseau de micro-canaux. L’utilisateur ouvre l’application mobile dédiée et photographie le capteur. Grâce à un algorithme, il peut alors visualiser le niveau de pH de sa peau, ainsi que son taux d’hydratation. L’appli lui offre ensuite des recommandations de produits La Roche-Posay qui vont permettre de traiter la peau et de ré-équilibrer le pH.
 

Avec My Skin Track pH by La Roche-Posay, encore au stade du prototype. L’Oréal compte explorer le potentiel d’anticipation des changements cutanés, afin de créer des produits personnalisés pour améliorer le soin de la peau. Et le potentiel est important. Selon L’Oréal, des millions d'Américains souffrent de problèmes cutanés, et d’après la National Eczema Association qu’un Américain sur 10 (31,6 millions) est touché par une forme d'eczéma.

Un déploiement auprès des dermatologues, avant le grand public

Récompensée d’un CES Innovation Award dans la catégorie "Wearable Technology Product", cette innovation va également permettre à L’Oréal, notamment en collaboration avec la Nothern University, de mener des études cliniques pour mieux comprendre la santé de la peau. "Il s’agit de construire maintenant la Beauty Tech pour le futur, indique Guive Balooch. Or, nous sommes convaincus que la santé représente le futur de la beauté".


My Skin Track pH sera lancé dès le premier trimestre 2019 chez les dermatologues partenaires de La Roche-Posay aux États-Unis, afin de récolter le maximum de données, avant d’être commercialisé directement auprès du grand public.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media