Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] Avec Quickmove, Ubiant rend les bâtiments intelligents

[UN JOUR, UNE START-UP] La société lyonnaise Ubiant présente Quickmove au CES, une solution dédiée au "smart building" s’adressant aussi bien aux bâtiments résidentiels, tertiaires qu’aux collectivités. Objectif : trouver le meilleur équilibre entre consommation d’énergie et confort dans un cadre évolutif de services.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Quickmove, Ubiant rend les bâtiments intelligents
[CES 2019] Avec Quickmove, Ubiant rend les bâtiments intelligents © Ubiant

"Après le Grenelle de l’Environnement en 2009, la réglementation est devenue plus contraignante dans le secteur du bâtiment", se remémore Emmanuel Olivier, PDG d’Ubiant. Les bâtiments doivent alors produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment en éclairage, chauffage ou encore contrôle d’accès. "Il faut réduire l’empreinte matérielle et dégager du budget et de l’énergie pour les autres usages", explique le fondateur.


En 2011, il élabore un cœur d’Intelligence Artificielle dont les principales caractéristiques sont de "faire communiquer entre eux des objets connectés afin de produire des services facilitateurs du quotidien via des interfaces utilisateurs innovantes et ergonomiques".


REMETTRE L’HUMAIN AU CŒUR DU DISPOSITIF

Le système est centré sur l’usager et basé sur l’expression du confort ressenti. "C’est le bâtiment qui s’adapte à l’Homme, pas le contraire", souligne-t-il. L’expression de l’insatisfaction "j’ai trop chaud" pourra par exemple avoir un impact sur un système de refroidissement en fonction d’un objectif de consommation d’énergie.


L’outil permet aussi des services d’assistance aux personnes dépendantes ou de pilotage local ou distant de son bâtiment via un smartphone. Pour cela, sont gérés en parallèle trois facteurs de confort – la température, la luminosité et la qualité de l’air – ainsi que trois sources d’énergie – le réseau électrique, la production locale et le stockage. En mode gestion combinée, lorsqu’un usager demande davantage de luminosité dans un contexte d’objectif de consommation d’énergie ambitieux, le système agit prioritairement sur l’ouverture d’un brise soleil plutôt que sur l’éclairage.


Engie et BOUYGUES COMME Références

"Ce cœur d’intelligence est parfaitement adapté aux secteurs du bâtiment et de l’énergie dans un contexte de transition numérique et énergétique. En effet, l’interconnexion croissante des personnes, des objets, des bâtiments, des clouds à laquelle nous assistons ces dernières années, génère un niveau de complexité auquel seuls les nouveaux paradigmes de programmation décentralisée basés sur de l’IA savent apporter une réponse pertinente", explique le COO.


Ubiant équipe actuellement de sa solution une quinzaine d’écoles à Paris pour Engie ou l’ensemble des logements neufs de Bouygues Immobilier Flexom. Cela représente environ 10 000 logements neufs par an : 7500 logements en cours de construction et 1500 logements sont livrés et occupés. Bientôt, la société uniformisera énergétiquement l’intégralité de l’ilot Morland à Paris et ses 47000 mètres carrés d’hôtels, bureaux, crèches ou piscine.

Un système de licence permettra d’accéder à la base de données Ubiant avec une facturation forfaitaire à la qualification. Le CES 2019 est l’occasion de rencontrer des professionnels, potentiels partenaires, médias et clients à l’international.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale