Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] Avec son scanner PUP Scan, 7NEXT veut faciliter la vie des comptables

[UN JOUR, UNE START-UP] 7NEXT a développé un scanner de poche dénommé PUP Scan. Pour sa seconde participation au CES de Las Vegas, la start-up exposera cette année sur l'espace du Village by CA un produit fini.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec son scanner PUP Scan, 7NEXT veut faciliter la vie des comptables
[CES 2019] Avec son scanner PUP Scan, 7NEXT veut faciliter la vie des comptables © Capture écran www.pupscan.com

Rentrer des piles de notes de frais peut se révéler être un travail fastidieux pour les experts comptables. C’est l’une des situations auxquelles 7NEXT entend répondre. Créée en janvier 2016, cette start-up parisienne a développé un scanner de poche dénommé PUP Scan. Ce dernier permet aux professionnels d’enregistrer, de stocker puis de partager un document en un rien de temps.

 

Dématérialiser des documents

Le scanner est très ergonomique. Il se tient à une main, ce qui le rend maniable pour cibler n’importe quel document – du A3 au A8 – grâce au laser intégré. Un seul clic sur le dessus de l’appareil suffit à prendre une photo en haute définition. Un large éventail de destinations est proposé, parmi lesquelles votre mail ou votre cloud. "Notre qualité d’image contraste avec le manque de précision des outils traditionnels. Elle va changer la vie des professionnels", avance Alexandre Hemery, responsable de marque et cofondateur de 7NEXT avec Renaud Pélissier.

 

Plusieurs documents peuvent être chargés simultanément. Au-delà de son évidente praticité, la technologie est surtout sécurisée. Seul votre destinataire pourra accéder aux documents, grâce à un chiffrement de bout en bout. "Ce petit objet simplifie énormément la dématérialisation de documents", poursuit Alexandre Hemery.

 

10 000 commandes déjà effectuées

7NEXT jouit d’un avantage indéniable dans le monde des start-up: elle maîtrise la conception de son produit du hardware au software. "Contrôler l’ensemble de la chaîne nous permettra d’adapter l’outil à des usages variés à l’avenir", se réjouit le responsable de marque. Haut-parleur, microphone et gyroscope sont à l’étude pour améliorer l’expérience utilisateur. Compatible WiFi, l’appareil devrait proposer une connectivité Bluetooth dans ses prochaines versions.

 

Grâce aux 5000 contributeurs de sa campagne de financement participatif, 7NEXT a récolté 1,3 million d’euros. Une satisfaction pour la jeune pousse, dont le concept a germé à partir d’une expérience personnelle de Renaud Pélissier. "Chanteur lyrique sur son temps libre, il voulait partager ses partitions rapidement", rapporte Alexandre Hemery. Ingénieur de formation, le fondateur a conçu le logiciel. Sa solution a enregistré 10 000 commandes. "Nos clients achètent PUP Scan à 332 euros HT. Cela nous situe dans la moyenne des scanners professionnels portatifs", assure Noémie Pommier, directrice marketing.

 

Un second déplacement au CES

C’est en habituée que 7NEXT prendra part au CES en 2019 avec le Village by CA. "Notre première participation nous a permis de gagner en visibilité et de trouver des investisseurs japonais et américains, de nous faire un réseau", souligne Noémie Pommier. Après avoir présenté son prototype, c’est avec son produit fini que la jeune pousse se rend cette année à Las Vegas. "C’est excitant de pouvoir enfin montrer le fruit de notre travail de manière concrète", savoure Alexandre Hemery.

 

La start-up ne compte pas s’arrêter là. De grandes entreprises telles que la Société générale, EDF ou la SNCF se montrent intéressées. "Trois ans plus tard, 7NEXT est bel et bien lancée", estime Noémie Pommier. À tel point que la jeune pousse ne devrait bientôt plus être assez "jeune" pour être hébergée à la Station F.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

COMPAGNON ANDRE
19/01/2019 19h42 - COMPAGNON ANDRE

Bonjour, Je me permets d'intervenir suite à votre article pour vous faire part de la situation réelle de nombre de contributeurs qui, depuis 2016, n'ont toujours pas reçu le scanner. Malgré nos relances, la société nous demande de la patience alors que des livraisons sur internet ont déjà été effectuées. Pour le principe, nous réfléchissons à une action commune car leur comportement confine à l'abus de confiance. Bien cordialement, André COMPAGNON

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Laisne
27/02/2019 09h24 - Laisne

J’attends aussi. Et je viens de recevoir mon Pup Quelques manip pour tester et ça marche super Et je comprends tout l’intérêt de la dématérialisation ????????et ce qu’on entend par Intelligence artifielle et/ou augmentée Bravo aux développeurs et courage pour continuer ????

Signaler un abus

 
media