Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] Click2yourshop veut devenir le Drive du commerce de proximité

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[UN JOUR, UNE START-UP] Avec Click2yourshop, la société lyonnaise Piman Group fondée en 2009 et spécialisée dans la transformation digitale et l’intelligence artificielle, souhaite occuper le terrain du local et imagine une plateforme e-commerce mondiale des petits commerçants, artisans et producteurs. L’équipe se rend au CES du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas pour présenter cette innovation aux acteurs locaux du monde entier. 

Click2yourshop veut devenir le Drive du commerce de proximité
[CES 2019] Click2yourshop veut devenir le Drive du commerce de proximité © Click2yourshop/Piman Group

"À la question 'aimez-vous les supermarchés ?' , la réponse est unanime, c’est non. Posez la même question pour les commerces de proximité et c’est un grand oui", constate Jean-Pierre Lach, dirigeant de Piman Group. "Cette bataille pour les circuit-courts, la proximité, les quartiers, les petits contre les géants nous plait et elle enthousiasme nos équipes !" ajoute-t-il.


Prendre un commerçant par la main

Boulangers, bouchers, épiciers, foodtrucks ou encore camelots peuvent s’inscrire gratuitement, créer leur profil, poster les photos de leurs produits et de leur boutique, et devenir illico des e-commerçants. "Quand on sait qu’un site e-commerce coûte entre 15 et 20 000 euros, on comprend qu’ils sautent le pas", lance le dirigeant, dont le business model est basé sur un pourcentage de moins de 10% pris sur chaque vente.


Côté commerce, pas d’abonnement, pas d’engagement, une interface simple, ludique et des informations précieuses sur les ventes. Côté client, suite à une recherche par géolocalisation ou par produit (vegan, bio, éthique, sans gluten…), il paie en ligne et passe chercher sa commande en boutique, avant qu’un système de livraison ne soit proposé en option fin 2019.


Les équipes commerciales agrègent depuis des mois de nouveaux commerces dans la plateforme, les "prennent par la main" pour alimenter leurs espaces et catégorisent ainsi métiers et produits afin de constituer leur base de données."Les équipes qui font la tournée se rendent compte que les commerçants sont très preneurs", s’enthousiasme Jean-Pierre Lach. Au CES 2019, en janvier, ce sont des syndicats, professionnels du commerce et élus locaux que les équipes de Piman souhaitent convertir en prescripteurs de leur application auprès des commerces de leur territoire, partout dans le monde.

 

Objectif data et prédiction comportementale

En sous-marin, cette application permet au groupe d’agréger de l’information sur les comportements des utilisateurs dans le but d’optimiser les ventes chez les commerçants, et même, d’ici un an, de prévoir leurs comportements d’une part et, de l’autre, de proposer aux acheteurs des produits qui leur correspondent par une segmentation ultra fine des utilisateurs.


"Nos algorithmes sont prêts, on a juste besoin d’une première année de recueil des datas pour en tirer des enseignements et enrichir à la fois l’expérience utilisateur et la valeur apportée pour les commerçants", projette le dirigeant. "On pourra dire à un boulanger combien de baguettes et de flûtes il devra réaliser deux jours plus tard par rapport aux comportements de ses clients sur la plateforme mais aussi à des facteurs externes comme la météo, les événements de sa commune et les places de parking disponibles autour de chez lui par exemple."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale