Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] Dassault Systèmes intègre la simulation de conduite autonome dans sa plate-forme 3DExpérience

Au CES 2019, Dassault Systèmes a annoncé un partenariat stratégique avec la start-up Cognata, spécialiste de la simulation de conduite pour les véhicules autonomes. Première étape d’une stratégie plus large pour le groupe français, qui compte devenir un acteur majeur de ce marché.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Dassault Systèmes intègre la simulation de conduite autonome dans sa plate-forme 3DExpérience
Le stand de Dassault Systèmes au North Hall du CES 2019. © Dassault Systèmes

L’industrie automobile subit une véritable transformation depuis plusieurs années avec l’avènement des technologies de conduite autonome. Dassault Systèmes, dont les solutions de conception et PLM sont très présentes dans l’auto, ne veut pas rater cette vague.

 

La simulation, élément essentiel de la conduite autonome

Il a fait l’annonce le janvier 8 lors du CES 2019 d’un partenariat stratégique avec la start-up israélienne Cognata. Cette dernière a développé une suite logicielle dédiée à la simulation de conduite autonome. Elle répond à la problématique très concrète de l’entraînement de ses systèmes de conduite. En effet, la certification des systèmes va nécessiter qu’ils parcourent plus de 10 milliards de kilomètres d’après les estimations des professionnels, un ratio impossible à atteindre avec de seuls essais sur route.

 

Cognata est capable de reproduire des environnements 3D de façon hautement réaliste (ville, route, trafic, comportements des usagers de la route) afin de virtualiser la majeure partie de ces essais. C’est la même approche que celle que propose Nvidia avec Drive Pegasus ou Oktal avec SCaNER. Dans le cadre de ce partenariat, la solution Cognata sera désormais proposée au sein de la plate-forme 3DExpérience de Dassault Systèmes.

 

 

Intégrer la simulation dans le processus de conception

Cela donne accès aux industriels à un parcours simplifié pour les données. Un ingénieur pourra par exemple placer un capteur sur la voiture dans CATIA avec tout un tas d’exigences normalisées, puis effectuer des tests et simulations via Cognata, voir ce qui fonctionne ou pas, effectuer les modifications appropriées, re-tester, etc. Le tout sans sortir de la plate-forme 3DExpérience.

 

Mieux simuler les batteries des véhicules électriques

 

Sur son stand du CES 2019, Dassault Systèmes présente aussi ses derniers progrès en matière de simulation pour les véhicules électriques, et en particulier les batteries. Il utilise pour ce faire l’exemple d’un scooter électrique utilisant un boîtier de batterie cylindrique développé par une start-up indienne en seulement quelques semaines. Il est désormais possible de simuler de nombreux paramètres sans prototype physique : plages de température, vibrations, chocs, sureté… Le tout dans un objectif de certification. L’un des clients de Dassault Systèmes sur le sujet est BMW (i3, i8), notamment sur les cycles de charge/décharge. Cela leur permet entre autres d’anticiper les frais de garantie.

C’est la même approche horizontale (pour couvrir toute la chaîne de valeur) que met Dassault Systèmes en avant depuis plusieurs années. "Notre première cible avec cette offre sera Audi, qui utilise déjà à la fois notre solution et celle de Cognata," explique Olivier Sappin, vice-président Transportation & Mobility Industry chez Dassault Systèmes.

 

La première étape d’une stratégie globale

Pour le dirigeant, ce partenariat est une première étape dont l’objectif est aussi de montrer que le groupe 3DS compte devenir un acteur majeur en matière de conduite autonome. "Le véhicule est aujourd’hui devenu un système, et la conduite autonome en sera un élément clé. Il nous faut maîtriser cet aspect."

 

Et Cognata est un partenaire intéressant car il dispose de plusieurs brevets, notamment concernant la vision par ordinateur. D’autres annonces auront lieu en cours d’année (notamment à la fin du premier trimestre) qui établiront plus en détails la stratégie de Dassault Systèmes en la matière.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale