[CES 2019] Engie en force sur la smart home et la smart city

Pour Engie, le CES 2019 était l'occasion de montrer que le groupe continue d'innover. L'entreprise y présentait des solutions regroupées en cinq thèmes : accès à l'énergie, énergie intelligente, smart world, connectivité et blockchain.

Partager
[CES 2019] Engie en force sur la smart home et la smart city

Engie était présent pour la quatrième année consécutive au CES 2019 de Las Vegas. Cinq jours durant, l'énergéticien français est allé à "rencontre des partenaires" et "à la recherche de nouvelles solutions et d'idées pour le futur", explique à L'Usine Digitale Hendrik Van Asbroeck, le directeur général d'Engie Fab.

Mais le CES est aussi l'occasion de "présenter des solutions développées en internes, des solutions acquises et des start-up partenaires dans lesquelles [Engie] a investi de façon minoritaire ou avec lesquelles il travaille", liste Stéphane Quéré, directeur des opérations smart business. Engie a choisi de présenter les solutions par thèmes, puisque l'idée est que ces acteurs travaillent ensemble : accès à l'énergie, énergie intelligente, smart world, connectivité et blockchain sont les cinq thèmes retenus. Nous avons sélectionné trois solutions parmi les 22 projets présentés par Engie sur son stand.

Des solutions maison pour le "smart world"

eCare est une solution à destination des consommateurs, mais c'est aussi une plate-forme à destination des collaborateurs du groupe qui leur permet de développer des solutions IoT pour les clients. Tout un tas d'API développées au sein du groupe Engie sont accessibles sur eCare. "Dans tous les pays, les développeurs d'Engie peuvent développer leur propre application", explique à L'Usine Digitale Aissa Belaid, ingénieur sur le projet eCare. Par exemple, l'offre Eideris d'Engie qui propose aux clients d'installer leur chaudière et de la monitorer à distance pour 69 euros par mois a été développée sur eCare. Elle permet aux techniciens de réaliser des opérations de maintenance prédictive et de ne se déplaçant chez le client qu'en cas de besoin.

Une plate-forme pour la smart city

Avec Livin', Engie propose aux villes une plate-forme unique sur laquelle elles puissent gérer toutes leurs solutions smart city. Livin' est une solution globale qui se branche aux infrastructures et logiciels existants. Grâce à elle les villes peuvent avoir une vision globale et traiter facilement les problèmes multi-facteurs. Engie a déjà installé cette plate-forme dans trois villes à travers le monde, dont La Baule en France.

Par exemple, si le niveau de pollution est trop élevé dans la ville la mairie peut programmer en amont l'interface pour qu'un message soit automatiquement affiché sur les panneaux de signalisation afin d'informer les citoyens, et en parallèle rendre les parkings gratuits. De même, si un accident a eu lieu et a été repéré par les caméras de surveillance, l'information peut être envoyée directement aux pompiers et il est possible d'agir sur les feux de circulation et l'éclairage public pour rerouter la circulation.

Fenix et l'accès à l'énergie

Hendrik Van Asbroeck, qui évoque un budget de 166 millions d'euros pour prendre des parts minoritaire dans les entreprises via son fonds New Ventures, précise qu'Engie "n'a aucun objectif d'achat ou de prise de contrôle des start-up". Pourtant l'énergéticien français acquiert bien certaines solutions, comme Fenix, via un autre budget dont le montant n'est pas communiqué.

Fenix propose de fournir de l'électricité aux habitants privé du raccordement au réseau. Les personnes souscrivant à cette solution peuvent payer à la journée via un téléphone portable l'électricité qu'ils ont utilisée (cette dernière leur étant fournie par un panneau solaire). S'ils ne payent pas, l'électricité est coupée jusqu'à réception du paiement dû. En acquérant cette start-up, Engie souhaite s'établir dans des pays en développement et accompagner à long terme leurs citoyens en leur proposant dès aujourd'hui une solution pour qu'ils bénéficient de l'électricité.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS