Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] "Mercedes va déployer des véhicules autonomes au second semestre 2019", Heiko Kraft (directeur R&D)

Entretien Au CES 2019 de Las Vegas, le constructeur a dévoilé le Mercedes-Benz CLA Coupé doté de son interface de bord MBUX. L'autre star de son stand étant le Vision Urbanetic, son concept-car de véhicule autonome dévoilé en septembre 2018. L'occasion pour Heiko Kraft, directeur de la recherche et du développement de Mercedes-Benz pour l'Amérique du Nord, de revenir auprès de l'Usine Digitale sur la stratégie du constructeur dans le véhicule autonome.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mercedes va déployer des véhicules autonomes au second semestre 2019, Heiko Kraft (directeur R&D)
Le nouveau Mercedes-Benz CLA Coupé. © Daimler AG

L'Usine Digitale - Où en est Mercedes dans le développement des véhicules autonomes ?

Heiko Kraft - Mercedes a annoncé un pilote en juillet de l'année dernière consistant à déployer des véhicules autonomes au second semestre 2019 à San Jose, en Californie. Seuls des clients sélectionnés pourront emprunter ce service de robots-taxis. Le nombre de véhicules déployés est toujours en discussion et Mercedes ne communique pas cette information pour l'instant. La sécurité est bien évidemment la première priorité. Mais avec ce test, Mercedes cherche aussi à avoir des retours des clients et des villes dans lesquelles la marque opère. L'idée est de gagner en savoir et en expérience.

 

Quand pensez-vous élargir ce pilote à un large public, et en retirant les opérateurs à bord ?

H. K. - Des discussions sont actuellement menées sur ce sujet. Le but du pilote étant de définir ce genre de choses. Nous travaillons avec les villes pour comprendre les cas opérationnels nécessitant le déploiement d'un tel service. A partir de là, nous publierons d'autres détails.

 

Comment voyez-vous l'arrivée des nouveaux entrants, notamment issus du monde de la Tech ? Quels sont les avantages de Mercedes ?

H. K. - C'est une course contre la montre qui se déroule avec des sociétés ayant des points forts dans des secteurs différents. La venue de ces concurrents [du monde de la Tech, Ndlr] ne me fait pas peur pour l'instant. Bien sûr, il y a beaucoup de sociétés sur ce secteur, et beaucoup d'argent provenant d'investisseurs abonde dans ce domaine, ce qui est aussi la raison pour laquelle il y a beaucoup de produits à sortir. Mais dans les années à venir, quelques start-up vont être amenées à disparaître.

 

Mercedes a une gamme complète de véhicules : des petits véhicules urbains jusqu'aux camions. On ne se focalise pas sur un seul type de véhicule à rendre autonome. Et la marque a beaucoup d'expérience concernant la mise sur le marché de systèmes d'aide à la conduite et autres systèmes électroniques qui répondent aux normes de sécurité.

 

Quels sont les prochains challenges pour Mercedes dans le développement d'un véhicule autonome ?

H. K. - La prochaine grande étape, c'est le déploiement du pilote à San Jose ! Pour la conception de véhicules autonomes, il est très facile de développer les premiers 90%, mais il est beaucoup plus difficile d'atteindre les 10 derniers. Et dans ces 10%, les 9 premiers sont très faciles et le dernier est encore plus difficile. L'un des plus gros challenges, c'est le niveau de robustesse qu'il faut atteindre pour déployer des systèmes comme celui-là. On parle de 99,9999% d'opérations couronnées de succès avant d'envisager déployer ces technologies.

 

D'une manière générale, quand arriveront ces véhicules autonomes sur le marché ? Et de quelle façon seront-ils déployés pour commencer ?

H. K. - Ils arriveront la prochaine décennie. Le premier produit qu'on mettra sur le marché sera un service [de mobilité, Ndlr]. Dans un premier temps, les voitures autonomes ne seront pas disponibles à l'achat pour les consommateurs : ils pourront seulement les utiliser comme un moyen de transport pour se déplacer d'un point A à un point B. A ce niveau, Mercedes, qui a développé des sociétés comme Car2Go et MyTaxi, dispose d'un avantage : son expérience dans la gestion de flotte.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale