Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] Et maintenant, les murs deviennent aussi connectés avec Marianka

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[UN JOUR, UNE START-UP] Après un premier coup d'essai au salon professionnel EquipHotel à Paris en novembre 2018, la société albigeoise Marianka a décidé de se lancer à l'international avec la présentation au CES 2019 de Las Vegas de sa technologie breveté, "La Matière bavarde", qui permet de transformer les revêtements muraux en matières interactives.

Et maintenant, les murs deviennent aussi connectés avec Marianka
[CES 2019] Et maintenant, les murs deviennent aussi connectés avec Marianka © Marianka

Créée en juillet 2017 par Margaux Bardou, à l'issue d'une formation artistique en design, métier d'art et nouvelles technologies, le cabinet de design d'espace Marianka développe des surfaces amovibles et interactives dotées de fonctionnalités interactives, grâce à une technologie brevetée, baptisée La Matière Bavarde.


Des panneaux sur mesure pour l'hôtellerie de luxe

A partir de cette technologie capacitive, la start-up a mis au point une gamme de produits de sous-couches (enduits, mortiers, mais aussi panneaux de bois), qui permettent de transformer tous types de revêtements muraux (à condition qu'ils ne dépassent pas 2 centimètres d'épaisseur) en matières actives. "Ces matériaux permettent de créer des zones d'interactions qui fonctionnent comme des interrupteurs de grandes surfaces, à la fois invisibles et ergonomiques et qui offrent des possibilités infinies d'aménagement d'espaces connectés et interactifs", souligne Margaux Bardou. Plus besoin de boutons et interrupteurs. A peine effleurés, les murs, les sols ou les cloisons amovibles transmettent l'information (son, lumière...).


Conjuguant des compétences en design d'intérieur et artisanat d'art, la toute jeune société albigeoise s'est positionnée dans un premier temps sur le marché de l'aménagement d'intérieur haut-de-gamme, avec la conception personnalisée de panneaux sur mesure. Ses premières collections, présentées en novembre 2018 au salon professionnel EquipHotel à Paris, ont séduit plusieurs acteurs de l'hôtellerie de luxe. Des premières réalisations sont en cours.

 

Et déjà de nouveaux projets

Accompagnée à la fois par l'incubateur de l'IMT Albi-Carmaux (Ecole des Mines d'Albi) et par la pépinière d'entreprises Albisia, l'équipe de Marianka, qui comprend aujourd'hui 3 associés, planche déjà sur d'autres applications. En parallèle à cette première offre ciblée vers l'aménagement intérieur haut-de-gamme, d'autres projets sont à l'étude, notamment en direction de l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite. "Nos surfaces connectées peuvent intéresser de nombreux publics, à la fois des entreprises et des particuliers. On peut imaginer l'aménagement d'espaces ludiques pour des enfants, de lieux mieux adaptés pour les personnes âgées ou les malvoyants, pourquoi pas de laboratoires qui nécessitent des normes d'hygiène spécifiques", précise Margaux Bardou.


Les trois associés prévoient aussi de proposer directement les produits de sous-couches aux professionnels du bâtiment. Pour faire face à ces nouveaux marchés, la société, qui vient d'ouvrir à Albi un premier showroom, doté d'un petit atelier de production, prévoit de se doter dans les prochains mois d'un nouvel outil industriel. Une seconde société pourrait aussi être constituée prochainement pour décliner ces nouvelles applications. D'ici un an, Marianka et La Matière Bavarde espèrent créer une trentaine d'emplois. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale